Discussion autour de la laïcité – 23 mars 2017

Intervenants :

Valentine ZUBER (Directrice d’études, EPHE, chaire Religions et relations internationales) : « Droits de l’homme et laïcité. Les défis du pluralisme dans les sociétés modernes »

Gérald CHAIX (Professeur émérite d’histoire moderne, Université de Tours – IESR) : « L’enseignement du fait religieux et l’apprentissage du vivre ensemble : quels défis pour une école républicaine, laïque et démocratique ? »

Horaires : de 9h à 12h30 le jeudi 23 mars, amphi 5, SJA2.

Téléchargez l’affiche

Pour des raisons de sécurité, il est impératif de s’inscrire à l’adresse qui suit : http://unice.fr/events/inscriptions/discussion_laicite/

Share Button

Colloque International « Ugo Niccolo Foscolo entre Italie et Grèce : expérience et fortune d’un intellectuel européen » – 9/11 mars 2017

Les 9, 10 et 11 mars se tiendra le colloque international interdisciplinaire Ugo Niccolò Foscolo entre Italie et Grèce.

Le colloque aura lieu du 9 au 10 mars à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est (campus St-Jean d’Angély), et le 11 mars à Vintimille (Jardin Botanique Hanbury).

Organisatrice au LIRCES: Francesca Irene Sensini, Maître de Conférences au département d’Italien

Contact: convegnofoscolo2017@gmail.com

Téléchargez l’affiche

Téléchargez le programme

Share Button

Conférence-débat sur « Les rythmes au Moyen Âge » (Jean-Claude Schmitt) – 24 mars 2017

Dans le cadre du projet « Anthropologie des images », l’axe 4 organise un débat autour du dernier ouvrage de Jean-Claude Schmitt (directeur d’études à l’EHESS, Paris, Président du conseil scientifique du Campus Condorcet). Jean-Claude Schmitt s’intéresse à tous les aspects socio-culturels de l’Occident médiéval appréhendés dans une perspective et avec des méthodes anthropologiques et le souci de faire alterner les études microhistoriques (Saint Lévrier, la conversion d’Hermann le Juif) et les plus vastes synthèses (Les superstitions, Les gestes, Les revenants, Les images et maintenant Les rythmes). Les études individuelles s’accompagnent de l’animation de travaux d’équipe débouchant sur la publication d’ouvrages collectifs (Le charivari, Les jeunes, Le dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval) ou la constitution de banques de données.

Page personnelle : http://gahom.ehess.fr/index.php?1019

Débat sur les rythmes au Moyen Âge (Gallimard 2016), le 24 mars 2017 à la MSHS Sud-Est – Salle 128/129 Saint-Jean d’Angély 3 – Horaires : 10h15 à 13h.

Avec la participation de Luc Charles-Dominique (LIRCES); Rosa Maria Dessì (CEPAM) ; Thomas Golsenne (Villa Arson) ; Michel Lauwers (CEPAM); Stéphanie Le Briz (CEPAM).

Téléchargez la couverture de l’ouvrage

Téléchargez l’affiche de J-Claude Schmitt

Share Button

Colloque « Érotisme et Pornographie. Images, corps et érotisation » – 6-8 avril 2017

Un appel à communication est lancé pour le colloque « Érotisme et Pornographie. Images, corps et érotisation ». Ce colloque se déroulera avec le soutien de l’axe 3 du 6 au 8 avril 2017, salle plate, MSHS.
Téléchargez l’affiche

Téléchargez le programme du colloque EROPO

Share Button

Séminaire « Le libéralisme dans tous ses états » – 25 avril 2017

Le prochain séminaire du cycle « Le libéralisme dans tous ses Etats »  organisé par l’axe 3 de la MSHS aura lieu le mardi 25 avril 2017 de 14h00 à 16h, salle 129.

Ce séminaire sera animé par :

Philippe Audegean (CRHI, Université Côte d’Azur), « Antonio Genovesi, premier professeur d’économie (Naples, 1754) »:
Téléchargez le résumé

Francis Démier (Université de Paris Ouest Nanterre-La Défense), « Libre-échange et protectionnisme, les deux voies de la bourgeoisie française des années 1840 »:
Téléchargez le résumé

 

Share Button

1ère journée d’étude « Tourisme, valeur et patrimoine : regards croisés » – 27 janvier 2017

1ère Journée d’études Projet Tourisme MSHS Sud-Est « Tourisme, valeur et patrimoine: Regards croisés », organisée par l’axe 4 « Territoires, systèmes techniques et usages sociaux », avec la participation de l’IAE Nice.

Lieu : amphi 031 – vendredi 27 janvier – 8h à 16h.

Téléchargez le programme

Téléchargez l’affiche


Résumé :

Cette toute première journée d’études organisée dans le cadre de la MSHS Sud-Est par l’équipe du projet « Tourisme » de l’axe 4 « Territoires, systèmes techniques et usages sociaux », en particulier par Jean-Charles Briquet-Laugier (MSHS Sud-Est), Sylvie Christofle (UCA-UMR ESPACE) et Catherine Papetti (UCA-GRM), fut l’occasion d’initier un rendez-vous annuel au cours duquel les thématiques actuelles et les enjeux autour du tourisme ont été abordés par des experts, enseignants-chercheurs et professionnels du secteur.

L’objectif est de croiser les approches pluridisciplinaires, les regards de différents espaces français et de mettre en valeur une région du monde différente chaque année. Cette première Journée a mis l’accent sur : Héritage gastronomique, patrimoine œnologique et tourisme.

Jacinthe Bessiere, Maître de Conférences (ISTHIA), Sociologie (CERTOP), Université Jean Jaurès de Toulouse, a analysé les dimensions patrimoniales de l’alimentation, Sylvie Christofle, Maître de Conférences, Géographie (UCA-ESPACE-IAE), a présenté une étude sur la valorisation ludo-touristique des produits du terroir. Malgorzata Ogonowska, Maître de Conférences, Economie, Université Paris 8 (LED), a décrit le rôle des Bureaux de Congrès dans le cas des régions viticoles et Carine Fournier, Maître de Conférences, Géographie, Université de Bretagne Occidentale  a proposé une recherche sur la valorisation touristique d’un patrimoine œnologique à travers le cas des Côtes du Rhône gardoises.

Cette année, la région du monde mise à l’honneur était la Nouvelle-Zélande, avec la conférence de Joanna Fountain de l’Université de Lincoln, qui étudie les expériences touristiques autour du vin, des paysages vinicoles et du patrimoine et celle de Laurent Antonczak de l’Université d’Auckland, en collaboration avec Catherine Papetti (UCA-GRM-IAE), sur une proposition de valorisation du patrimoine glocal en réalité augmentée. Le programme a reçu un accueil très enthousiaste de la part de l’auditoire.

Rendez-vous a été donné l’année prochaine, pour la Deuxième Journée internationale Tourisme MSHS Sud-Est, autour de « TOURISME, EVENEMENTIEL et NUMERIQUE »

 

Share Button

Journée d’étude « L’acceptabilité en questions » – 2 février 2017

Objectif de la journée d’études :

• Rassembler chercheurs et acteurs du monde socio-économique local pour
discuter des problématiques d’acceptabilité des dispositifs numériques ;
• Recenser et confronter les paradigmes existants dans la littérature en sciences
humaines et sociales et en ergonomie ;
• Mettre en place des méthodes d’évaluation dans une perspective de coconception
au plus près des besoins des usagers ;
• Se focaliser sur le domaine des objets connectés pour articuler des cadres
conceptuels transdisciplinaires et des méthodes à un terrain d’études concret.

Parmi les intervenants : Eric Brangier et Laurent Denant-Boemont

Lieu de la journée : amphi 031 de 9h30 à 16h30

Programme :

9h30 – Accueil des participants et ouverture de la journée par Tobias Scheer, Directeur de la MSHS

10h-10h20 – « Présentation de la journée et synthèse des grands paradigmes sur l’acceptabilité desobjets connectés en SHS », Lise Arena et Pierre Thérouanne


10h20-11h00 – Retours d’expérience: Dr. Frédéric Prate (Directeur du Centre de référence « Health, Well-being and Aging », IDEX UCA JEDI, Université Côte d’Azur)

11h00-11h15 – Pause café

11h15-12h00 – « Acceptabilité, contrôle et adaptation individuelle aux technologies de l’information », Christophe Elie-dit-Cosaque, Professeur en Sc. de Gestion, Université Paris- Dauphine

12h00-12h45 – Buffet ————————————————————————————————————————————

APRES-MIDI (12h45-16h30)

12h45-13h15 – « Les méthodes des nudges et des affordances dans la conception d’objets connectés », Agnès Festré et Alain Giboin


13h15-14h00 – « L’acceptabilité est-elle soluble dans l’ergonomie prospective? », Eric Brangier, Professeur en Ergonomie/ Psychologie, Université de Lorraine

14h-14h45 – Table ronde : Pierre Nolay (Chef d’entreprise, Alphéeis) et Lydie Elias (Consultante en UX design et intervenante à la Sustainable Design School, Université Côte d’Azur)

14h45-15h30 – « Comment mesurer l’acceptabilité en laboratoire? Une revue des techniques expérimentales », Laurent Denant-Boemont, Professeur en Sc. Economiques, Université de Rennes 1

15h30-16h – Pause café

16h-16h30 – Discussion générale et perspectives futures.

Téléchargez l’affiche et le programme : Journée acceptabilité

Share Button

Séminaire « Quelles régulations pour l’économie collaborative? Un défi pour le droit économique » – 15&16 décembre 2016

Les 15 et 16 Décembre auront lieu les « Rencontres de Droit Economique », organisées par le GREDEG-CREDECO et la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est (MSHS)

 

15 Décembre à partir de 14h00 et 16 Décembre de 9h00 à 18h00  –  AMPHI 202 – Faculté de Droit

 

http://unice.fr/faculte-de-droit-et-science-politique/contenus-riches/actualites/quelles-regulations-pour-l2019economie-collaborative-un-defi-pour-le-droit-economique

 

Share Button

Séminaire « Réflexion autour de la notion d’incertitude et de ses enjeux dans le domaine de la physique » – 12 mai 2016

Dans le cadre du projet « Histoire de l’idée d’incertitude et fabrication du savoir scientifique », un séminaire de travail est organisé sur le thème suivant : « Réflexion autoure de la notion d’incertitude et de ses enjeux dans le domaine de la physique », échanges avec Noël DIMARCQ.

Noel Dimarcq dirige le Réseau FIRST-TF dans le domaine de la métrologie du temps et des
fréquences, réseau labellisé Laboratoire d’Excellence dans le Programme Investissements d’Avenir . Il est directeur de recherches au CNRS. Il a dirigé le laboratoire SYRTE – Systèmes de Référence Temps-Espace (Observatoire de Paris, CNRS, UPMC, LNE). Il est actuellement Président du Conseil Scientifique de l’Observatoire de la Côte d’Azur.

Lors du séminaire, Noel Dimarcq présentera quelques-unes des activités du Réseau FIRST-TF en lien avec la question de l’incertitude. Il sera en particulier question de l’incertitude dans le domaine de la mesure et de quelques-uns de ses enjeux (scientifiques, techniques, épistémologiques). Un temps important est prévu pour des questions à la suite de l’exposé de Noël Dimarcq d’une part, et pour une réflexion collective d’autre part.

Le séminaire est prévu jeudi 12 mai 2016 de 14h à 17h, en salle 128 à la MSHS.

Share Button

Séminaire « Artefacts numériques et matérialités » – 13 décembre 2016

Dans le cadre du cycle de séminaires joints MSHS/ GREDEG/ INRIA-I3S wimmics sur le thème « Artefacts numériques et matérialités », nous aurons l’honneur d’accueillir Brian Cantwell Smith (Université de Toronto). Le séminaire aura lieu le mardi 13 décembre de 14h à 17h en salle 129 à la MSHS. Alexandre Monnin introduira la pensée de Brian Cantwell Smith avant une discussion avec ce dernier qui reviendra sur son parcours et ses thèmes de réflexion.

Brian Cantwell Smith est informaticien et philosophe. A l’origine de la notion de réflexivité en informatique il a notamment développé le langage 3-Lisp dans les années 80. Ayant bifurqué vers la philosophie, il s’intéresse depuis lors aux fondements de l’informatique ainsi qu’au renouveau de la métaphysique, de l’ontologie et de l’épistémologie.

Son travail l’a amené à dialoguer aussi bien avec des penseurs issus de la logique, de la philosophie analytique et de l’esprit que des STS (Science and Technology Studies) pour ce qui constitue encore à ce jour un synthèse inédite. Au début des années 90 il a d’ailleurs animé un groupe de discussion avec Adrian Cussins et Bruno Latour duquel est sorti un petit livre, Registration Marks: Metaphors for Subobjectivity (en cours de traduction par Alexandre Monnin). Sa pensée représente ainsi le tournant ontologique originel des STS, bien avant les récents débats dans ce domaine ou le développement des ontologies dites orientées-objet ou du réalisme spéculatif.
Brian C. Smith est notamment l’auteur de On the Origin of Objects (MIT, 1996).
Deux volumes d’articles sont en cours de préparation (sous le titre Indiscrete Affairset de même qu’un livre de plusieurs tomes, intitulé The Age of Significance: An Essay on the Origins of Computation and Intentionality.
Share Button

« Le « pain spirituel » valeur et nécessité de la production artistique du Paléolithique supérieur » – 18 novembre 2016

Elena MAN ESTIER vous invite à sa conférence le vendredi 18 novembre, salle 128 à la MSHS

Résumé :

Ce que l’on appelle communément « l’art préhistorique » est constitué d’un ensemble de productions artistiques aux techniques, supports et thèmes extrêmement variés. Les plus connus sont sans doute les grottes ornées, comme Lascaux ou Chauvet. Mais une multitude d’objets, armes, outils ou vestiges sans rôle utilitaire, ont également été
décorés, parfois richement. Réalisées pendant près de 30 millénaires, ces expressions artistiques s’interrompent brutalement au début de l’Holocène, il y a environ 10000 ans, quand les sociétés humaines évoluent sous la pression des climats et des environnements changeants. Passées à travers le temps de manière lacunaire, elles nous poussent aujourd’hui à nous interroger sur leurs valeurs artistiques, esthétiques et bien sûr symboliques. Sans doute, en nous interrogeant sur la place de ces productions au sein de
leurs contextes de création, sur les types de convention et de message portés par les artistes, ou encore sur notre propre façon de les interpréter, nous apprendrons à redonner la parole à ces témoignages fugaces. Peut-être alors, s’imposeront-ils à nous comme l’écho lointain mais essentiel d’une société disparue.

Share Button

Journée d’étude « Perspectives interdisciplinaires sur l’histoire de l’idée d’incertitude » – 14 novembre 2016

Une journée d’étude proposée par l’axe 4 aura lieu le lundi 14 novembre 2016, en amphi 031, à la MSHS.

Intervenants : Gilles J.MARTIN (Professeur émérite UCA, CNRS, GREDEG); Christian DELACROIX (UPEM/IHTP); Jean-Marc LEVY-LEBLOND (Professeur émérite, UNS); Fabien GREGIS (SPHERE).


Résumé :

A rebours de la tradition cartésienne qui visait à écarter tout doute dans la production du savoir, le discours scientifique ne peut plus prétendre atteindre la certitude absolue dans tous les domaines et doit intégrer l’incertitude dans la production des savoirs scientifiques.
Cette incertitude peut se décliner de différentes manières (lors de l’établissement des données, dans leur traitement, dans les processus de validation des assertions théoriques, etc.) mais elle intervient, à un moment ou à un autre, dans le processus complet de production de connaissances.
La journée d’étude se donne pour objectif d’explorer l’histoire de l’idée d’incertitude au sein de l’activité scientifique. Il s’agira ainsi de montrer l’évolution historique de cette notion, prise en un sens large, au sein même d’une discipline ou d’un regroupement disciplinaire, en essayant de relier cette histoire à la situation épistémologique actuelle. Le champ d’étude sera à la fois les sciences humaines et sociales, et les sciences de la matière.

Gilles J.Martin

 Christian Delacroix

Jean-Marc Lévy-Leblond

 Fabien Gregis

 Journée d’études

Share Button

Séminaire du groupe « Santé » « La simulation comme outil d’apprentissage de l’éthique en santé » – 2 novembre 2015

Le groupe « Santé » de l’axe 2 organise un séminaire présentant « La simulation comme outil d’apprentissage de l’éthique en santé », le 2 novembre de 17h à 19h, en salle 128, à la MSHS Sud-Est.

Intervenant : Alain PERCIVALLE (CHU de Nice).

Résumé :

« Le terme « simulation en santé » correspond à l’utilisation d’un matériel (comme un mannequin ou un simulateur procédural), de la réalité virtuelle ou d’un patient standardisé, pour reproduire des situations ou des environnements de soins, dans le but d’enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et de répéter des processus, des situations cliniques ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une
équipe de professionnels. »

Téléchargez la présentation

Share Button

Séminaire « Analyse filmique et cognition » – 10 novembre 2016


Téléchargez l’image

L’axe 1 vous convie à son séminaire « Analyse filmique et cognition », jeudi 10 novembre 2016, de 12h30 à 13h30, en amphi 031, rez-de-chaussée de la MSHS.


Résumé :

L’objectif est de présenter le projet de réaliser une série d’expériences (en imagerie cérébrale ou utilisant l’oculométrie cognitive) visant à étudier la perception du spectateur ou celle d’analyste de films durant le temps de la projection.

Share Button

Séminaire « Ownership outside the law : the psychological roots of children’s ownership judgments » – 4 novembre 2016


Téléchargez l’affiche

Les axes 1 et 2 vous invitent à leur séminaire du 4 novembre 2016, de 12h30 à 13h30, en salle 128, 1er étage de la MSHS.


Résumé :

Ownership is a major influence on how people think and feel about objects, and how they use them. For instance, people value and prefer their own possessions over nonowned
objects; ownership impacts people’s memory for objects; and ownership even influences how people physically handle objects. One influential view of ownership distinguishes between “psychological” and “legal” aspects of ownership. For instance, people can feel ownership over material goods that are not actually theirs, and can also feel little or no
ownership over goods that do belong to them. This suggests that feelings of ownership do not always match legal ownership status.

 

Share Button

Séminaire « Que fait la culture de nos cerveaux? L’Effet Theuth » – 22 septembre 2016

Téléchargez l’affiche

L’axe 1 vous invite à son séminaire « Que fait la culture de nos cerveaux? L’Effet Theuth », jeudi 22 septembre, de 12h30 à 13h30, salle 128, 1er étage de la MSHS.


Résumé :

Que fait la culture de nos cerveaux ? Que fait la culture de nos aptitudes cognitives, entendues ici lato sensu (cognition pure, compétences émotionnelles et sensorielles) ? Prenant acte i) de la puissance de la culture et de la diversité de ses manifestations au sein de notre espèce, ii) de l’extraordinaire plasticité du cerveau humain, Joël CANDAU (LAPCOS) nous présentera de nombreuses disciplines (anthropologie cognitive, neurosciences sociales et culturelles, social and behavioral epigenetics, psychologie culturelle et interculturelle) qui se rejoignent autour du constat d’un cerveau culture-dependent.

Share Button

Conférence « The relationship between consciousness and visual attention » – 14 octobre 2016

Affiche axe 1 14 octobre 2016
Télécharger l’affiche

Lieu de la conférence : salle 128, MSHS Sud-Est, 12h30-13h30

Conférencier : Harry H. HALADJIAN

In this talk, Harry H. Haladjian (Laboratoire de Psychologie de la Perception, Université Paris Descartes) will present arguments for a dissociation between consciousness and attention (based on Montemayor & Haladjian, 2015, MIT Press), which will include outlining the various forms of consciousness and attention, how they overlap within conscious attention, and how evolution can help make sense of these distinctions.

Share Button

Séminaire « Artefacts Numériques et Matérialités » – 9 septembre 2016

Dans le cadre du cycle de séminaires joints MSHS/GREDEG/INRIA-I3S-wimmics sur le thème “Artefacts Numériques et Matérialités”, nous aurons le plaisir d’accueillir Yuk HUI (http://digitalmilieu.net/), chercheur à l’Université Leuphana de Lüneburg et chercheur invité à l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Pompidou à Paris, le 9 septembre de 14h à 16h en salle 129 à la MSHS.

Sa présentation intitulée «Object and Relation –Ontology(ontologies) in Light of the Notion of Digital» s’orientera sur la base de son ouvrage tout récemment publié: On the Existence of Digital Objects (University of Minnesota Press, 2016 , https://www.upress.umn.edu/book-division/books/on-the-existence-of-digital-objects ).

Le résumé est le suivant:

« I will center the talk around my recent book On the Existence of Digital Objects (Press of Minnesota University, 2016), in which I propose to decompose the concept of object into relations in light of the recent development in digital technologies, especially data processing. Digital objects are the new industrial artifacts that pervade in our everyday life, either online or offline. In this talk, I will argue that 1) digital object demands a new ontology, which distinguishes itself from that of natural objects (that which has been explored in terms of subject or/and substance) and technical objects (that which we can find in the work of Heidegger and Simondon), this ontology is fundamentally relational and material; and 2) I will elaborate on relation as a concept beyond the opposition of syntactic and semantic, and proposes to understand the genesis of digital objects from the perspective of the materiality of relations. »

Share Button

Séminaire IVI : « Images, graphiques et graphes en sciences humaines » – 7 octobre 2016

Affiche séminaire IVI 7 octobre 2016Dans le cadre de l’axe 3 et du séminaire IVI (Idée Vérité Image), la 10ème séance intitulée : Images, graphiques et graphes en sciences humaines, se déroulera vendredi 7 octobre 2016, de 9h30 à 12h30, au rez-de-chaussée de la MSHS Sud-Est (salle 009 ou 031).

Nicolas Perreaux (Goethe-Universität, Frankfurt am Main) : « Pourquoi modéliser? L’intérêt heuristique des visualisations en histoire (médiévale) »

Bruno Péquignot (Université Sorbonne Nouvelle – USPC) : « Les sciences sociales et les images : le rejet comme indice d’une question non résolue, celle du statut de l’interprétation ».

Share Button

Séminaire « Incertitude et probabilités, perspective historique et épistémologique » – 2 septembre 2016

2 septembre 2016 à 14h00, salle 128/129 : 1er étage du bâtiment recherche SJA3 MSHS.

Séminaire « Incertitude et probabilités, perspective historique et épistémologique », dans le cadre du projet « Histoire de l’idée d’incertitude » de l’axe 4.

Intervenant: Thierry MARTIN, directeur du Laboratoire Logiques de l’Agir (EA 2274), université de Franche-Comté (Besançon).


Résumé :
L’objet de ce séminaire est de présenter les questions épistémologiques soulevées par l’émergence d’un traitement mathématique de l’incertitude, pensé indépendamment de toute considération technique, mais dans une orientation à la fois historique et philosophique.


Présentation de l’intervenant :
Thierry MARTIN est Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur associé à l’IHPST. Il dirige le laboratoire Logiques de l’agir de l’Université de Franche-Comté (EA 2274). Il est également coresponsable du Séminaire sur l’histoire du calcul des probabilités et de la statistique, organisé à l’EHESS par le Centre d’Analyse et de Mathématiques Sociales et le Centre A. Koyré.

Ses recherches portent sur la philosophie des mathématiques sociales, et plus précisément l’histoire et la philosophie des probabilités. Elles se proposent notamment d’interroger la relation de la théorie mathématique au réel, particulièrement dans le champ socio-politique. Ses recherches récentes, concernant les conditions et difficultés d’application de la théorie, s’orientent vers l’analyse de la maîtrise rationalisée de l’action collective.

La nature de cet objet d’étude appelle une pratique de la recherche qui ne peut s’en tenir au déploiement d’une réflexion personnelle. L’orientation de son travail consiste, au contraire, à inscrire, le plus souvent, ses propres recherches dans une entreprise collective mobilisant la participation de chercheurs dont les préoccupations, les champs disciplinaires et les méthodes sont différents (mathématiciens, philosophes, économistes, géographes, historiens, démographes, sociologues).

 

Share Button
1 2 3 4 9