Colloque international « Les consuls, figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIIe-XIXe siècles) » – 10-12 avril 2014

Le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine organise du jeudi 10 au samedi 12 avril 2014 le colloque international « Les consuls, figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIIe-XIXe siècles) ». Ce colloque a reçu le soutien de l’axe 3 de la MSHS du Sud Est « L’Europe et ses autres ».

Résumé :


Les travaux récents sur les agents consulaires européens ont porté sur la mise en place des réseaux consulaires européens à l’époque moderne et au XIXe siècle, sur la diversité des missions qui étaient confiées aux consuls et sur la variété de leurs statuts. Ils y sont définis comme des agents de l’État au sein des réseaux consulaires français et espagnols, et, du moins avant le XXe siècle, comme des commerçants privés pour les autres nations. Des enquêtes prosopographiques de grande ampleur ont par ailleurs été menées sur le déroulement des carrières consulaires qui sont tantôt marquées par la mobilité, tantôt, au contraire, par la constitution de « dynasties » locales. Les thèmes de l’insertion des consuls dans leur contexte social, culturel et institutionnel local, tout autant que celui de leur rôle dans la circulation de l’information ont également été abordés, comme en ont témoigné les colloques récemment organisés sur ces sujets à Nice (24-26 novembre 2011) et à Séville (27-28 septembre 2012). En revanche, les études consacrées aux fonctions assumées par les consuls dans l’intermédiation marchande proprement dite sont demeurées rares. Pourtant, qu’ils soient pourvoyeurs d’information vis-à-vis des ressortissants placés sous leur juridiction ou arbitres dans des différends commerciaux, lobbyistes face aux autorités locales ou entremetteurs au sein de leur communauté, les modalités d’intervention des agents consulaires dans la réduction de l’incertitude marchande et dans l’optimisation des transactions commerciales sont multiples. Poser la question du consul en tant que figure de l’intermédiation marchande, c’est donc s’interroger sur l’efficacité des services commerciaux assumés par les consuls et, à plus grande échelle, sur le rôle qu’ils ont joué dans le décloisonnement des espaces marchands européens.

Informations et programme sur le site du CMMC

Share Button

Journée d’étude « religions, transnationalisation et nouvelles médiations » – 4 avril

Vendredi 4 avril 2014, MSHS Sud-Est (Salle plate)

Journée organisée dans le cadre de l’axe de recherche n° 3 de la MSHS Sud-Est  (L’Europe et ses « Autres »)

Journée soutenue par l’URMIS (UMR Migrations et Société), le LAPCOS (Laboratoire d’Anthropologie et de Psychologie Cognitive et Sociale), le Centre International de Recherche sur les Esclavages (CIRESC) et l’IDA (Institut des Amériques).

Programme-4 avril 2014

Share Button

Conference : « Artefacts as traces: cognitive strategies for presencing the absent » – 24 mars 2014

Carl Knappett 24 marsConférence de Carl KNAPPETT, le lundi 24 mars, à 14h, à la MSHS

Résumé :

In this talk he will draw attention to the role of artefacts in presencing the absent and accessing the ineffable. He then proposes to focus on how this is achieved materially through processes such as substitution, combination, and imprinting. He will also discuss the cognitive correlates of these material processes, using ideas such as conceptual blending and scaffolding. His examples will be mostly archaeological, drawn from the ancient Mediterranean.

Carl Knappett est professeur d’archéologie à l’université de Toronto. Il est l’auteur de nombreux articles articles scientifiques et de plusieurs livres, parmi lesquels Thinking through material culture. An Interdisciplinary Perspective, paru en 2005 aux presses de l’université de Philadelphia et An Archaeology of Interaction: Network Perspectives on Material Culture and Society paru en 2011 aux presses de l’université d’Oxford.

Carl Knappett développe une approche archéologique originale des artefacts fondée sur l’interdisciplinarité, et en particulier sur le dialogue entre archéologie et sciences cognitives. Il figure parmi les théoriciens contemporains les plus influents dans ce champ de recherche.

Share Button

Conférence : « L’avenir de l’Europe » – Mme Nicole Fontaine – 20 mars 2014

Nicole FONTAINE
Ancienne présidente du Parlement européen, Ancien ministre déléguée à l’industrie, Avocate (Barreau des Hauts-de-Seine), Professeur titulaire d’une chaire Jean Monnet ad personam à l’Université Nice Sophia Antipolis.

Conférence organisée à 18h, dans les locaux de la MSHS, amphi 031.

Résumé :


Le désamour des peuples à l’égard de la construction européenne ne date pas d’hier. Après une période d’enthousiasme prononcé, un fossé s’est peu à peu creusé entre les décideurs communautaires et les citoyens et la première fracture est apparue en France au moment du référendum sur le Traité de Maastricht (1992). L’échec du référendum sur le projet de Traité constitutionnel en mai 2005 a confirmé s’il en était besoin cette fracture. Mais la crise survenue brutalement en 2008 a accéléré le processus. Une analyse superficielle a ancré fortement chez les populations le sentiment que l’Europe était le problème. Aujourd’hui, tout le monde semble s’accorder pour dire que la construction européenne doit être totalement remise à plat. Oui, mais comment ? Entre ceux qui préconisent un désengagement de l’action européenne et un retour à la simple coordination intergouvernementale et ceux qui estiment que la solution est dans plus de fédéralisme, quelle est la voie d’avenir ? Des propositions différenciées commencent à émerger qui proposent notamment de renforcer l’intégration des pays membres de la Zone Euro. Mais les Etats qui pèseront d’un poids décisif dans la décision finale sont-ils susceptibles de s’entendre sur une telle perspective ? A cet égard, la vision européenne de l’Allemagne et celle de la France sont-elles compatibles ? Enfin, l’avenir de l’Europe est-il avec ou sans la Grande-Bretagne ? Toutes ces questions seront au cœur du prochain débat que portera les nouvelles personnalités qui seront appelées aux rênes des Institutions Européennes notamment à la Présidence de la Commission. Elles méritent aujourd’hui l’analyse et la réflexion approfondie de tous ceux qui pensent que l’Europe est la SOLUTION.

Share Button

Séminaire interne « Traductions et retraductions françaises de la ‘Theory of Morals Sentiments’ (1759) d’Adam Smith. Un exemple de transfert culturel en Europe », 5 mars 2014

A 17h, salle 129 à la MSHS : premier séminaire « L’Europe et ses autres : Figures et histoires », qui inaugure la formule retenue par l’axe 3 « L’Europe et ses Autres » afin de promouvoir le dialogue interdisciplinaire.

Intervenant : Michaël BIZIOU (CRHI) : « Traductions et retraductions françaises de la ‘Theory of Morals Sentiments’ (1759) d’Adam Smith. Un exemple de transfert culturel en Europe ». Commentaires :  Pierre-Yves Beaurepaire, historien du CMMC.
Un texte à l’appui du séminaire sera disponible prochainement.

Nous vous rappelons l’appel à propositions pour ce cycle de séminaires internes de l’axe 3: L’idée est de permettre aux différents collègues concernés par l’axe 3 de la MSHS de se rencontrer et de travailler ensemble, nous proposons de mettre en place un séminaire, qui se tiendra tous les deux mois environ, intitulé L’Europe et ses autres : Figures et histoires. Lors de chaque séance, un membre d’une des équipes de la MSHS présentera un travail récent ou en cours de publication (article, ouvrage, etc.), ce travail sera ensuite discuté par un collègue d’une autre équipe de la MSHS, avant de faire l’objet d’une discussion générale. Ce séminaire entend ainsi prouver, par l’exemple, que le dialogue interdisciplinaire est possible et fructueux.

Si vous êtes intéressé à présenter vos recherches dans ce cadre, merci de contacter la responsable de l’axe 3, Silvia Marzagalli (marzagalli@wanadoo.fr)

Share Button

Journée d’étude « Artifacts, practice and knowledge elaboration: an interdisciplinary perspective » – 7 mars 2014

Cette manifestation organisée par la MSHS le 7 mars 2014, dans le cadre de l’axe 2, vise à réfléchir sur les façons dont les différentes sciences sociales et humaines (psychologie, linguistique, économie, droit et gestion, etc.) tentent de définir l’action humaine et le rôle des artefacts dans l’élaboration, la mise en œuvre, le développement et l’évolution des pratiques dans la sphère sociale. Depuis la fin du dix-neuvième siècle, ont émergé de nombreuses approches visant à mettre en lumière, acter ou réfuter les dichotomies historiques qui perdurent entre théorie et pratique, sujet et objet, agent et « monde extérieur », etc. Ces théories éclectiques portent sur les conséquences des actions humaines et discutent  la manière dont les outils et les artefacts aident les humains à se construire et à construire leur culture. Lire la suite…

Share Button

Conférence « Entre Nation et Empire: Identité nationale et projet impérial britannique au XVIIIe siècle » – 10 mars 2014

Horaire et lieu de la conférence : 18h à 20h, salle 129 à la MSHS.

Intervenant : Paul MONOD, Middlebury Collège, Vermont.

Résumé :


L’empire global et l’identité nationale se sont développés simultanément en Grande Bretagne au XVIIIe siècle. Une identité britannique formée par la politique, la religion et le commerce s’impose aux colons ainsi qu’aux peuples indigènes de l’empire comme instrument de contrôle. Pourtant, les colons américains revendiquent leur propre sens d’être « Free-born Britons » en se libérant du pouvoir britannique. La tension entre un projet impérial de domination et une identité nationale promettant la liberté n’a pas été résolue jusqu’à la fin de l’empire. Cette tension résume les contradictions des empires européens de l’époque moderne.

Paul Monod est professeur de l’histoire britannique et européenne au Middlebury Collège, Vermont, où il est titulaire de la chaire Barton Hepburn.  Il a obtenu son doctorat à l’Université de Yale en 1985.  Ses recherches sur les liens entre la religion, la politique et la culture ont été soutenues par des bourses du National Endowment for the Humanitiess (E-U) et les Fondations Getty, Huntington et Leverhulme.  Il a été professeur invité aux universités de Sussex et d’Oxford.  Parmi ses publications, Jacobitism and the English People, 1688-1788 (Cambridge University Press, 1989); The Power of Kings: Monarchy and Religion in Europe, 1589-1714 (Yale University Press, 1999); Murdering Mr. Grebbel: Madness and Civility in an English Town (Yale University Press, 2003); Imperial Island: A History of Britain and its Empire, 1660-1837 (Macmillan, 2009); Solomon’s Secret Arts: The Occult in the Age of Enlightenment (Yale University Press, 2013).  Ses recherches actuelles portent sur la formation de l’état britannique au XVIIIe siècle.

Share Button

Séminaire interne : « Modélisation des effets d’ordre » – 14 février 2014

Modélisation des effets d'ordreLe 14 février 2014 de 12h30 à 13h30, salle 129 à la MSHS : initiateur du projet Fabien Mathy.
Disciplines concernées a priori : psychologie, informatique, économie.

Ce séminaire invite à réfléchir à la question des ordres de présentation. En psychologie, on randomise toujours la présentation du matériel pour étudier la formation des connaissances, mais lorsqu’on manipule l’ordre de présentation des stimuli, on se rend compte qu’ils induisent une représentation spécifique. La similarité perçue des stimuli est distordue par leur contiguïté, l’abstraction aussi peut être modifiée, et au final, la conceptualisation est malléable. Cela est paradoxal en un sens, car un ordre de présentation ne change pas la quantité d’information globale d’une séquence de stimuli. L’influence des ordres de présentation est donc bien un pur produit du mode spécifique de traitement de l’information des individus. Le traitement profite de l’ordre de présentation pour valider des hypothèses temporaires. Fabien Mathy donnera quelques exemples de ses travaux passés et sera très curieux de savoir s’ils peuvent s’appliquer à l’apprentissage de la lecture/écriture, la distortion de réseaux sémantiques, l’optimisation de séquences pédagogiques, mais aussi, ça devient interdisciplinaire..
la vente, le marketing… dans quel ordre faire visiter une maison (faut-il commencer par la plus belle pièce ou terminer par elle ?), dans quel ordre faire parcourir un client un magasin, etc. Cette problématique a un lien direct avec les capacités mémorielles des individus.

Ce séminaire interne est ouvert à tout chercheur intéressé par cette thématique.

Share Button

Fonctionnement et programmation de l’axe 1 « Cognition et coopération »

L’axe 1 de la MSHS fonctionnera en 2014 selon un parcours séquentiel de financement 1) séminaire interne/brainstorming, 2) conférences invitées 3) petit soutien aux dépôts de demandes de financements (par exemple, une relecture d’anglais d’un projet ANR ou ERC à déposer, organisation d’un symposium en lien avec un projet collaboratif). Une orientation est donc donnée vers la soumission de projets, mais les deux premiers points permettent de catalyser plus librement la production de connaissances.

{Lire la suite….}Programmation et appel – axe 1 – 2014 version du 24 janvier 2014

Share Button

Conférence par François Rastier – 9 janvier

2

L’école doctorale LASH reçoit sur le campus Carlone de la Faculté des Lettres, François Rastier qui animera une conférence-débat sur le thème de son ouvrage : « Apprendre pour transmettre. L’éducation contre l’idéologie managériale », le jeudi 9 janvier de 18h à 19h30.
Résumé de son livre :
En questionnant les conceptions implicites des langues et de la culture qui sont aujourd’hui de mise, cet essai souligne les limites des théories de la communication et de la cognition qui entendent se partager sans reste l’enseignement et la recherche.
De l’école à l’université, la même idéologie managériale restreint en effet le contenu des disciplines au profit d’activités diverses, remplace les connaissances par des « compétences » et multiplie les évaluations concurrentielles, comme si l’éducation n’était qu’une préparation à l’emploi et l’homme une « ressource » humaine.
Mais la société ne se réduit pas à l’économie : une autre conception de la culture se dessine avec la richesse de l’enseignement des langues et la diversité des sciences sociales. Afin d’empêcher l’idéologie managériale et les intérêts privés de contrôler l’éducation, un projet ambitieux doit promouvoir une conception cosmopolitique de la connaissance. Pour cela, il peut s’appuyer sur la diversité des cultures, des langues et des œuvres.
Editions PUF, Paris, 2013, « Apprendre pour transmettre »

Share Button

Table ronde : « L’attention : à la croisée des sciences sociales et des sciences cognitives » – 27 janvier 2014

Dans le cadre du projet SYCOVISO de l’axe 1 de la MSHS Sud-Est, une table ronde est organisée dans les locaux de la MSHS, de 14h à 19h.

 L’attention: à la croisée des sciences sociales et des sciences cognitives

lundi 27 janvier 2014, MSHS Sud-Est, Salle 129

 
14h00   ouverture : Bernard CONEIN (organisateur) et Tobias SCHEER (directeur MSHS Sud-Est)

14h15  Laurence KAUFMANN (Université de Lausanne) : L’attentionnalité collective : une manière parcimonieuse de «faire collectif» ?

14h55   discussion

15h15   François MAQUESTIAUX (Université de Paris-Sud) : Psychologie de l’attention

15h55   discussion

16h15   pause café

16h45   Fabrice CLEMENT (Université de Neuchâtel) : Eduquer l’attention: le rôle des émotions dans le processus de socialisation

17h25   discussion

17h45   Pierre GARROUSTE & Agnès FESTRE (Université Nice-Sophia Antipolis) : L’économie de l’attention : enjeux et perspectives de recherche

18h25   discussion

18h45   fin

Cette table ronde est ouverte à tous les chercheurs et doctorants intéressés par cette thématique.

Share Button

Workshop : « Economics and Psychology » – 21 décembre 2013

Dans le cadre du projet SYCOVISO de l’axe 1 de la MSHS Sud-Est, workshop organisé à la MSHS, amphi 031.

PROGRAMME

9:30       Welcome address Richard ARENA (GREDEG, Université Nice-Sophia Antipolis) and Tobias SCHEER  (Chair of the “Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est”)

10:00     Massimo EGIDI (LUISS Guido Carli):  Cognitive roots of systematic organizational biases

11:00 Coffee break

11:30     Isabelle BLANCHETTE (Université du Québec à Trois-Rivières) : Hot cognition: The effect of emotion on reasoning

12:30     Pierre GARROUSTE (GREDEG, Université Nice-Sophia Antipolis) : Economics of attention with references to psychology

13:30 lunch

15:00     Raphael GIRAUD (LED, Université Paris 8) : Ambiguity in Agency Theory

16:00     Jean-Sébastien LENFANT (CLERSE University Lille 1) : Economics and psychology in decision theory

17:00 Coffee break

17:30     Louis LEVY-GARBOUA (CES et PSE, Université de Paris 1) : Confidence, aspirations and the efficiency and equity of educational systems when students have an incomplete knowledge of their capacity: an experimental approach

Ce workshop est ouvert à tous les chercheurs et doctorants intéressés par cette thématique.

Share Button

Conférence de Bernard Andrès : « L’Amérindien et le Missionnaire en Nouvelle-France: acculturation et résistance », 2 décembre 2013

AndresPhotoQ.AM.07

Dans le cadre de l’axe de recherche 3 ‘l’Europe et ses Autres’, une conférence sera donnée par Bernard Andrès, le lundi 2 décembre, à 13h45, amphi 031, à la MSHS, SJA 3:
« L’Amérindien et le Missionnaire en Nouvelle-France: acculturation et résistance »

Retrouvez toutes les informations : Andres.Nice.2013.Résumé.Notice

Share Button

Conférence de Bernard Andrès – 2 décembre 2013

andresphotoq-am-07Dans le cadre de l’axe de recherche 3 ‘l’Europe et ses Autres’, conférence donnée par Bernard ANDRES, lundi 2 décembre, à 13h45, amphi 031, à la MSHS, SJA 3:
« L’Amérindien et le Missionnaire en Nouvelle-France: acculturation et résistance »

Retrouvez toutes les informations : andres-nice-2013-résumé et programme

Share Button

Table ronde « Démarches, méthodes et approches de la connaissance incertaine » – 28 novembre 2013

Deuxième table ronde du projet « Faire science avec l’Incertitude » consacrée aux « Démarches, méthodes et approches de la connaissance incertaine ».
Lieu : campus universitaire St Jean d’Angély 3, amphi 031.
Organisateurs : MSHS Sud-Est, CEPAM, GdR MoDyS et UMR ESPACE, avec le soutien de l’Université Nice Sophia Antipolis.

Entrée libre mais inscription obligatoire : mshs@unice.fr

Picto_pdfPRESENTATION et PROGRAMME


08:30 Accueil des participants


09:00 Giovanni FUSCO (UMR ESPACE, Nice). Introduction

Picto_Doc209:10 Henri PRADE (UMR IRIT, Toulouse). «Modèles qualificatifs de l’incertitude en sciences du traitement de l’information »


10:00 1ère séance ‐  Incertitudes et Probabilités


Picto_Doc2Sébastien POINAT (CRHI, ESPE de l’Académie de Nice, Université Nice Sophia Antipolis). « Quel(s) sens donner aux probabilités ? »



Picto_Doc2Giovanni FUSCO (UMR ESPACE, Nice). « Modéliser l’incertitude dans la connaissance des systèmes spatiaux. L’apport des Réseaux Bayésiens »


Discussion


12:00 Repas


13:30 2ème séance ‐ L’incertitude au‐delà des Probabilités.


Picto_Doc2Thomas HUET (CEPAM-CNRS, UMR 7264, Université Nice Sophia Antipolis). « L’apport des analyses multifactorielles dans les déterminations chronologiques incertaines : le cas des gravures du mont Bego »


Picto_Doc2Nicolas POIRIER (UMR TRACES, Toulouse), Johnny DOUVINET, Laure CASANOVA (UMR ESPACE, Avignon). « Représenter l’incertitude dans la restitution graphique des dynamiques spatio‐temporelles »


Discussion

15:30 Pause

15:45 Discussion générale et conclusion de la rencontre avec Henri PRADE (UMR IRIT, Toulouse)
Share Button

Journée d’étude « Dynamique des réseaux et graphes évolutifs » – 18 novembre 2013

Journée d’étude lundi 18 novembre 2013, de 10h à 17h, en salle 129, à la MSHS.

Résumé :


Cette journée d’étude consacrée aux graphes évolutifs et plus généralement à la façon dont Internet à travers les réseaux numériques permet de construire des réseaux sociaux en rendant manifestes des processus dynamiques d’interactions entre les agents. Cette journée s’insère dans le projet, Réseaux sociaux et réseaux numériques, qui regroupe des économistes, des sociologues et des mathématiciens qui travaillent sur la façon de restituer la dynamique propre à des réseaux d’interaction en rendant explicite des phénomènes qui ne pouvaient auparavant être observés et traités avant la disposition de données massives sur les interactions (Big Data).

Télécharger le programme : Programme journée sur la dynamique des réseaux et graphes évolutifs

Share Button

Conférence « Le débat public est-il démocratique ? une réponse par la socio-physique » – 12 novembre 2013

Conférence donnée par Serge GALAM (CNRS), en salle 129, mardi 12 novembre 2013 à 14h.
Campus Saint Jean d’Angely, 24 avenue des diables bleus, Nice.

Résumé :


La sociophysique éclaire de façon déroutante la dynamique « démocratique  » qui mène à la formation d’une opinion publique. Ainsi, la mise en équations d’hypothèses très simples à propos des échanges entres individus, révèle une dynamique de seuil, qui par nature produit une polarisation de l’opinion, quel que soit le sujet débattu. Si c’est bien l’opinion qui démarre au-dessus du seuil qui va inexorablement se propager parmi la population pour l’envahir, créant ainsi un extrémisme collectif dont l’étendue varie avec la durée du débat, la valeur de ce seuil n’en est pas pour autant située à 50%. Il peut varier de 10 à 90 % en fonction des croyances partagées du groupe social concerné, rendant très aisée la propagation de certaines opinions minoritaires, même totalement « aberrantes », comme dans le cas de la rumeur du 11 Septembre.

Télécharger le résumé : Galam_Conférence

Share Button

Colloque international « existe-t-il une tradition de pensée méditerranéenne en philosophie économique et sociale? » – 15-16 novembre 2013

Un colloque international organisé dans le cadre de la MSHS Sud-Est réunissant économistes, historiens et philosophes des deux rives de la Méditerranée et portant sur le thème « Existe-t-il  une tradition de pensée méditerranéenne en philosophie économique et sociale ? ».
Les œuvres et contributions des auteurs visés relèvent de l’économie politique et de la philosophie sociale essentiellement et c’est pourquoi la visée du colloque est d’abord pluridisciplinaire, ce qui explique que le CMMC (équipe d’accueil d’histoire et de civilisation méditerranéennes), le CRHI (équipe d’accueil de philosophie et d’histoire des idées), et le GREDEG (UMR CNRS d’économie, comportant une forte tradition d’histoire de la pensée et de philosophie économiques) soient étroitement associées au porteur principal du projet, la MSHS Sud-Est. Ce colloque s’inscrit dans le cadre des activités de  l’axe 3 de la MSHS Sud-Est intitulé « L’Europe et ses Autres ».
L’idée de base est d’étudier dans l’histoire des idées économiques, sociales et philosophiques s’il existe un certain nombre de spécificités culturelles et intellectuelles de l’espace méditerranéen qui caractérisent les grands penseurs intéressés par la philosophie économique et sociale à différentes époques.

Responsable scientifique : Professeur Richard ARENA (Directeur de la MSHS Sud-Est et membre du GREDEG), arena.unice@gmail.com
Organisation et contact : Jean-Charles Briquet-Laugier (briquet@unice.fr)

Share Button

Journée d’étude « Justice et sociétés post-esclavagistes : quelle citoyenneté ? » – 25 octobre 2013

Journée d’étude « Justice et sociétés post-esclavagistes: quelle citoyenneté? » proposée le vendredi 25 octobre de 9h à 18h00, salle 3A05 (St Jean d’Angély 2). L’accent est mis sur la citoyenneté.

Programme et résumé:

ProgrammeSeminaireJusticePostEsclavageNice25oct13

Share Button

Symposium sur le loup du 9 au 12 octobre 2013

j3gn0oi3

Du 9 au 12 octobre, se dérouleront les journées consacrées au symposium sur le loup, à St Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes).

Retrouvez toutes les informations sur le document joint et n’hésitez pas à vous inscrire :

Dossier de presse-1

Share Button
1 7 8 9 10