Journée d’études « Les catégorisations des publics minorisés en question » – 6 décembre 2018

Dans le cadre de l’axe 3, une journée d’études « Les catégorisations des publics minorisés en question » vous est proposée le jeudi 6 décembre, de 9h à 18h, sur la campus Trotabas.


Programme :

9h15- 9h45 : Introduction

Présentation de la revue Participations et du GIS Démocratie et participation (Loic Blondiaux)

Introduction de la journée : Soline Laplanche-Servigne, Marie-Hélène Sa Vilas Boas

10h00-12h00 Session 1 : Effets des catégorisations sur les dynamiques participatives

Discutant.e.s : Marie Bassi et Loïc Blondiaux

Caroline Arnal et Florence Haegel : Quand les logiques de catégorisation freinent les dynamiques de participation

Blandine Sillard : Catégoriser ou ne pas catégoriser ? Écueils, limites et enseignements d’une politique catégorielle d’incitation à la participation et l’engagement citoyen des « migrants »

Simone Mattia et Lison Lenever : L’emboîtement des catégorisations de l' »étranger » dans la construction de politiques d’accueil des personnes immigrées, du modèle national aux compromis locaux

12h00-13h30 : Pause Déjeuner

13h30- 15h00 Session 2 : La construction des catégories par les pouvoirs publics/ les politiques publiques

Discutantes : Géraldine Bozec et Soline Laplanche-Servigne

Hugo Bouvard : Faire des gays et des lesbiennes des administré-e-s. La construction d’une catégorie minoritaire par un dispositif de démocratie participative : le Boston Project (1983).

Thomas Chevallier : Condensation politique autour du genre dans les coulisses de la participation associative à Berlin

15h20- 17h30 : La réappropriation des catégories par les publics visés

Discutantes : Elisabeth Cunin et Marie-Hélène Sa Vilas Boas

Doris Buu-Sao : Participer en tant qu’« indigènes » : gouvernement de la critique et braconnages contestataires en territoire amazonien (Pérou)

Marion Lang : Catégorisation ethnique et développement du pouvoir d’agir en France et en Espagne

Jawad Bouadjadja : Les statistiques de la diversité : transformation militante d’un dispositif indirect

17h30-18h : Conclusion de la journée

Share Button

Séminaire « L’argent, qui est au cœur de nos relations sociales et environnementales, a-t-il du cœur ? » – 18 décembre 2018

Dans le cadre de l’axe 3 un séminaire vous est proposé de 13h30 à 18h30, en salle 3B08 à St Jean d’Angély 2.


Programme :

Première session

13h30-14h30       Georges Schadron (PU en psychologie sociale, LAPCOS)

Les impacts de l’argent sur nos jugements, notre qualité de vie, notre bien être, notre empathie (ou pas!)…

14h30-15h30       Damien Bazin (MCU HDR en économie, GREDEG)

Le lien entre inégalités sociales et déséquilibres écologiques dans le contexte de la justice environnementale.

Pause – 15mn

Seconde session

15h45-16h45       Pinar Selek (Chercheure, sociologue, URMIS)

L’écologie sociale. Enjeux et impacts
16h45-17h45       Thierry Long (MCU en psychologie morale, STAPS, LAPCOS)

L’état des lieux actuel du monde !… et une prospective « d’un monde sans argent ».
17h45-18h30       Synthèse et débats

Co-animée par Isabelle Milhabet, PU en psychologie sociale de la santé et Laurent Cambon, MCU en psychologie sociale (LAPCOS).

 

Share Button

Séminaire « Du regard aux égards. Effets du foulard islamique sur le comportement visuel des passagers du métro de Paris » – 13 décembre 2018

Un séminaire vous est proposé dans le cadre de l’axe 3, le jeudi 13 décembre à 10h, en salle 2B16 à St Jean d’Angély 2.


Résumé :

Le regard, dans le cadre des interactions sociales en face-à-face, agit comme un signe par lequel l’auditeur communique au locuteur son degré d’attention et de disponibilité. Sur la base d’une expérience de terrain tenant compte du comportement visuel, cet article examine si une femme habillée avec un look urbain moderne, qui s’exprime avec l’accent et les manières de la classe moyenne diplômée de Paris et qui ne se démarque pas de la population majoritaire par la couleur de sa peau ou autre trait physique visible fait malgré tout l’objet d’une discrimination sur le plan de la disponibilité ou de l’attention au simple motif de porter un foulard islamique dans les espaces publics. Le terrain de cette expérience se constitue des plateformes de six stations du métro de Paris. Des passagers sélectionnés aléatoirement ont été approchées par une comédienne qui répétait toujours le même scénario soit aux cheveux découverts soit en portant un foulard. L’expérience s’inscrit dans un programme plus vaste visant à identifier les signes subtils par lesquels des dénis de reconnaissance pourraient être communiqués dans les interactions sociales ordinaires.

Contacts : alessandro.bergamaschi@unice.fr nathalie.pantaleon@unice.fr

Share Button

Première rencontre autour des « Humanités médicales » – 18 décembre 2018

Dans le cadre de l’axe 2, une rencontre autour des « Humanités médicales » vous est proposée le mardi 18 décembre, de 9h00 à 16h30, en salle plate 031 à la MSHS.

Merci d’indiquer votre participation auprès de : Laura Schuft (Laura.Schuft@unice.fr), Arnaud Halloy (Arnaud.HALLOY@unice.fr) ou Gérald Gaglio (Gerald.Gaglio@unice.fr).


Résumé :

De nombreux chercheur.e.s en SHS à l’UNS/UCA (laboratoires LAPCOS, URMIS, LAMHESS,
GREDEG…) travaillent sur des questions de santé. Leurs recherches s’avèrent complémentaires des approches strictement médicales en ceci qu’elles mettent en lumière la « myriade de pressions » (Horton 2018 : 720) qui agissent sur la santé des individus et des populations. En situant les pratiques de santé dans leur époque sociohistorique ou encore dans un contexte des rapports de classe ou de politiques de santé, elles ouvrent la voie à une approche transversale et un examen critique des processus de gestion et/ou de promotion de la santé. Les SHS en santé, en se montrant attentives aux contextes ou encore en mettant en perspective le point de vue des différents acteurs en santé (individus et institutions), produisent des analyses critiques à l’égard de pratiques ou modes de fonctionnement, tout en s’attachant à être au plus proche du vécu des acteurs impliqués ainsi que du fonctionnement effectif des systèmes et institutions de santé.
Ces recherches et leurs résultats constituent une plus-value pour le milieu médical qu’il conviendrait de rendre davantage visibles. Il s’agit par-là de renforcer les échanges entre sciences médicales et SHS, exigence par ailleurs explicitement formulée dans la majorité des appels à projet dans les domaines de la santé du H2020.
L’environnement académique niçois nous semble propice au dialogue entre approches médicales et SHS de la santé. Certains laboratoires ont placé « le bien-être » au centre de leurs recherches (LAPCOS…), d’autres s’intéressent de près aux enjeux de l’e-santé (GREDEG…), et d’autres encore ont visé à allier une approche en sciences humaines à des approches médicales et de santé publique (LAMHESS ; projet EUR sur santé et recherche interventionnelle). Par ailleurs ont récemment vu le jour au sein de la faculté de médecine l’Observatoire des Médecines Complémentaires et Non-Conventionnelles ainsi qu’un DU
en « Arts du soin ». La Maison de la Médecine et de la Culture, dans une initiative en collaboration avec la faculté de médecine, a également organisé une série de conférences sur des thèmes aussi divers que « la médecine intégrative », « l’annonce d’une maladie grave », « la santé accessible à tous », « le patient a-t-il la parole ? », etc. Notons encore l’existence du groupe de recherche CoSoCo (Conscience-Soins-Cognition), accueilli par le LAPCOS et animé par plusieurs enseignants-chercheurs, qui explore lui aussi le monde des médecines non-conventionnelles en engageant le dialogue avec des praticienschercheurs.
Enfin, on peut souligner l’intérêt de plusieurs partenaires de la COMUE, outre le CHU, pour
les questions de santé, comme par exemple la Sustainable Design School qui forme des étudiants et promeut des start-up dans le domaine de la santé, dont par exemple Oz’iris, qui accompagne la création de parcours de santé innovants.
Le moment nous semble opportun pour l’organisation au sein de l’UNS/UCA d’une journée d’étude ayant pour objectif de fédérer les humanités médicales à Nice de manière à : 1) accroître leur visibilité à l’échelle régionale ; 2) favoriser leur participation dans les institutions ainsi qu’aux initiatives de santé de la Région PACA ; 3) engager un dialogue épistémologique constructif avec les approches biomédicales ; 4) prendre part à l’élaboration de projets de recherche et de pédagogie innovants, alliant diverses méthodes d’investigations et diverses disciplines issues du monde médical et des SHS.

Programme-Journée_Humanité_Medicales_18-12-2018

Share Button

Conférence « Évaluation et comparaison de réseaux Deep- Learning récurrents en attribution d’auteurs » – 13 décembre 2018

Dans le cadre de l’axe 1, une conférence intitulée « Évaluation et comparaison de réseaux Deep-Learning récurrents en attribution d’auteurs » vous est proposée le jeudi 13 décembre, de 12h30 à 14h en salle 128, à la MSHS.

Intervenant : Nils SCHAETTI

Résumé :

Dans le domaine du traitement du langage naturel (NLP), l’attribution d’auteur est une tâche bien connue dont le but est de répondre à la question: quel est le véritable auteur d’un document? Étant donné un ensemble d’auteurs candidats et un corpus d’échantillons de documents, il s’agit de trouver qui a écrit un nouveau document.

Affiche 13 dec 2018

Share Button

Séminaire ARPHI – 30 janvier 2019

Dans le cadre de l’axe 5, un séminaire vous est proposé le 30 janvier. Il est intitulé « séminaire ARPHI » (Arts, Philosophie, Images).

Lieu : salle plate 031

Horaire : 10h – 12h

Le séminaire ARPHI a vocation à rassembler et à faire dialoguer des perspectives issues de disciplines et de spécialisations multiples et complémentaires, dans les arts et la philosophie (philosophie générale, histoire de la philosophie, esthétique, philosophie morale et politique, philosophie de la connaissance et des sciences). Son objet fondamental consiste dans le sens et la fonction de l’image (sens et fonctions heuristiques, méthodologiques, valeurs de schème ou de médiation nécessaire) dans ces divers champs, au croisement, donc, de la philosophie, de l’art et de l’histoire des idées.

Le séminaire s’inscrit dans une certaine continuité théorique avec le séminaire I.V.I., « Idée Vérité Image » (CEPAM-CRHI), qui était un des séminaires constituants de l’axe interdisciplinaire de l’Université Nice Sophia Antipolis, HISA (Histoire des Idées, des Sciences et des Arts).

—–

Les séances précédentes (2017-2018) ont porté sur la photographie, le cinéma et la fiction fantastique.

Pour l’année universitaire 2018-2019, la prochaine séance portera sur des échanges et une réflexion portés par la communication de Madame Alexandra MICHALEWSKI (Chargée de Recherches, Centre d’études sur la pensée antique « Léon Robin, CNRS-Sorbonne Université)

« Du discours à l’image : montrer l’intelligible chez Plotin : Enneades, V. 8 (31) »

Share Button

Colloque « 1848 dans les états de Savoie. Réformes politico-institutionnelles et avènement de la modernité politique » – 25/26 octobre 2018

Dans le cadre de l’axe 5 un colloque « 1848 dans les états de Savoie. Réformes politico-institutionnelles et avènement de la modernité politique » vous est proposé à Menton puis Vintimille le 25 et 26 octobre 2018.

Programme Pridaes 13

Share Button

Colloque « Écrire le voyage centrifuge. Actualité des écritures migrantes » – 18/19 octobre 2018

L’objet du présent colloque est de s’interroger sur le discours de ce type particulier de voyage d’exil (et non la situation d’écrivain exilé), le voyage que l’on peut qualifier de « centrifuge », dans le sens où il met une distance douloureuse entre l’individu et son pays d’origine, à moins qu’il ne permette d’échapper à un sort pénible : en tout cas, le souvenir des origines, de la patrie, reste toujours présent et marque de son empreinte les récits des voyages. La relation du voyage centrifuge rend aussi compte de la rupture des attaches, de la perte des repères, qui définit le nouveau rapport de l’individu à l’espace : l’espace extérieur devient intérieur. Comment s’écrit le voyage du déchirement ?

Renseignements et programme : http://bcl.cnrs.fr/article1646

Share Button

Table ronde sur la cognition étendue – 15 novembre 2018

Dans la continuité du cycle de séminaires « artefacts et matérialités », l’axe 2 est désormais partie prenante du projet pluridisciplinaire ARTEFACT coordonné par Daniel Gaffé (LEAT UMR 7248) et co-financé par l’académie RISE et l’académie 5 de l’IDEX. Le projet porte sur la prolifération des systèmes numériques connectés et de l’association entre IA et réseaux de neurones artificiels. Des questions sur l’apprentissage et l’appropriation de ce type de nouveaux dispositifs dans les usages seront particulièrement examinées par des membres de l’axe 2.
Dans le cadre de ce nouveau programme de recherche, un cycle d’ateliers de travail (qui prendront la forme de cabinets de lecture) auront lieu à la MSHS. L’objet des ces ateliers sera double:
1) inviter un spécialiste extérieur d’une des thématiques travaillée dans le projet ;
2) discuter de manière collective des textes fondamentaux de la thématique.
Le premier événement de ce cycle aura lieu le jeudi 15 Novembre de 14h à 17h en salle 129 et se déroulera ainsi:
14h-15h Conférence de Pierre Livet (Philosophie, Université Aix-Marseille) sur Extended Mind et processus.

15h-17h Cabinet de lecture avec présentation de textes par des discutants désignés :

Texte 1  R.Menary & Kirchoff, « Cognitive transformations and extended expertise »
présenté par Lise Arena & Catherine Felix,
Texte 2 M. Wheeler, » Mind, Things and Materiality « ,
présenté par Gérald Gaglio
Texte  3 A.Clark, « Material Surrogacy and the supernatural »
présenté par Manuel Boutet
Texte 4 : E. Hutchins, « The cultural ecosystem of human cognition »
présenté par Marc Relieu

Share Button

Conférence « Les réactions sociales aux attentats de Paris et de Nice » – 6 novembre 2018

Dans le cadre de l’axe 4, une conférence intitulée « Les réactions sociales aux attentats de Paris et de NIce » vous est proposée de 10h à 12h, en salle 418, à la MSHS.


Résumé :

Auteur de Sidérations : une sociologie des attentats (Puf, 2016), fruit d’une thèse de 8 ans sur les réactions en Europe aux attentats du 11-Septembre, de Madrid et de Londres, Gérôme Truc dirige depuis 2016 le projet de recherche « REAT », dont la vocation première est de documenter et d’analyser les réactions produites dans la société française par les attentats de janvier et novembre 2015, ainsi que leur processus de mémorialisation. Il participe également à l’équipe de pilotage du programme de recherche transdisciplinaire CNRS/INSERM « 13-Novembre », qui étudie l’évolution des mémoires individuelles et collectives des attentats du 13 novembre 2015.

Etant par ailleurs originaire du Var et des Alpes-Maritimes, il venait d’arriver dans la région niçoise le matin même de l’attentat du 14 juillet 2016, et a donc entrepris dans les jours suivants d’enquêter à Nice, autour du mémorial populaire érigé en mémoire des victimes sur la promenade des anglais et dans le jardin Albert 1er. Il a documenté ce mémorial et les messages écrits dont il se composait par une collection de photographie sur laquelle il a depuis travaillé.

Au cours de cette conférence, Gérôme Truc reviendra sur les principes qui président à ce qu’il appelle une « sociologie des attentats » et les différents chantiers de recherche engagés dans ce cadre, en même temps qu’il présentera les premiers résultats issus de ces enquêtes, sur les cas parisiens comme sur celui de Nice.

Share Button

Conférence « De la démocratie Sanitaire à la démocratie en Santé : Vers la construction d’une Handicratie » – 3 décembre 2018

Dans le cadre de l’axe 2, un colloque vous est proposé le lundi 3 décembre 2018, en salle plate à la MSHS.

La démocratie sanitaire est une démarche associant l’ensemble des acteurs du système de santé dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de santé, dans un esprit de dialogue et de concertation.

Faire vivre la démocratie sanitaire nécessite de développer la concertation et le débat public, d’améliorer la participation des acteurs de santé et de promouvoir les droits individuels et collectifs des usagers.

Ce Colloque intitulé « handicratie » est organisé par Mai-Anh NGO, Ingénieur de recherche au GREDEG et Valérie Siranyan Professeure de droit de la santé à l’Université Claude Bernard (Lyon 1).

Il traitera spécifiquement du patient en situation de handicap dont une session complète sera consacrée à la santé connectée.

Entrée libre mais inscription obligatoire auprès de Catherine Chevance : Catherine.chevance@unice.fr.

Retrouvez toutes les informations sur le lien : http://unice.fr/laboratoires/gredeg/contenus-riches/agenda/conferences-et-workshops/handicratie

Share Button

Conférence « Open, Big, Smart, Social, la Data au cœur du Tourisme Numérique » – 16 novembre 2018

Conférence dans le cadre du projet « Tourisme » de l’axe 4 « Territoires : construction, usages, pouvoirs » de Jean-Bernard TITZ : « Open, Big, Smart, Social, la Data au cœur du Tourisme Numérique », le 16 novembre à 14H, SJA3, salle 031.


Résumé :

Le numérique est devenu un outil indispensable pour la promotion touristique sur le Web classique ou sur les smartphones, compagnons permanents des touristes.

Mais ces outils ne servent qu’à déclencher du désir touristique et cela passe par la diffusion de contenu pertinent et à jour.

La donnée est donc au cœur du développement touristique tout en pouvant avoir plusieurs caractéristiques.

Open, Big, Smart, Social, la Data peut avoir plusieurs aspects qui seront débattus lors de cette conférence.

Jean-Bernard TITZ, Professeurs Associé à l’IAE de Nice, travaille depuis de nombreuses années sur ces sujets lors de séminaires, hackathons et autres livres blancs de renommée nationale sur ces sujets qu’il évoquera lors de cette conférence.

Share Button

Assises de la Transition Ecologique et Citoyenne – 29 octobre/2 novembre 2018

Assises de la Transition Écologique et Citoyenne

Alpes –Maritimes – Alpes du Sud

du 29 octobre au 2 novembre 2018

 

Campus St Jean d’Angély 1 – 24 avenue des Diables Bleus, Nice

(Tram : St Jean d’Angély-Université)

Une semaine de présentations, ateliers et débats associant chercheurs, professionnels et milieu associatif pour soutenir un changement de société écologique et citoyen dans les Alpes-Maritimes.

Alimentation | Culture | Démocratie | Économie & Consommation | Éducation | Environnement | Énergie | Habitat | Solidarités | Transports & Urbanisation

 

Chaque thématique sera explorée d’une part au travers de conférences dressant un « état des lieux » de la situation des Alpes-Maritimes dans ce domaine, d’autre part au travers de la présentation d’initiatives de transition mises en œuvre au plus près du département.

En fin de journée, des ateliers/table ronde permettront de mettre en relation scientifiques, experts, entrepreneurs, citoyens et élus afin d’initier des actions concrètes de transition.

Programme et inscription obligatoire avant le 24 oct. sur : https://at06.eu/

 

140 conférences dont 40 sur l’État des Lieux du département et 100 sur les Transitions en réussite

Deux grandes conférences du soir :

Pablo Servigne L’entraide, l’autre loi de la jungle,

Valérie Masson-Delmotte Changement climatique: état des lieux

Une exposition sur plus de 400 m2, avec posters scientifiques, travaux scolaires, projections, matériauthèque

La publication d’un Guide de la Transition Écologique et Citoyenne Alpes-Maritimes & Alpes du Sud

 

Programme et inscription obligatoire avant le 24 oct. sur : https://at06.eu/

 

Téléchargez le flyer

Téléchargez l’affiche

 

Les Assises sont une initiative du collectif Synergie de la Transition Écologique et Citoyenne Alpes-Maritimes, (Synergie Transition 06), avec la participation de lUniversité Nice Sophia-Antipolis, de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est – Axe 4 «  Territoires : Construction, Usages, Pouvoirs  », d’Université Côte d’AzurAcadémie d’Excellence «  Hommes, Idées et Milieux  » et du CNRS.

 

 

Share Button

Sleep-dependent consolidation Is it time for a revision? – 9 novembre 2018

Dans le cadre de l’axe 1, une conférence vous est proposée le vendredi 9 novembre, de 12h30 à 13h30, en salle plate à la MSHS, avec Dezso NEMETH.

Résumé :

It is widely believed that sleep is essential to the consolidation of learning and memory. The theory of sleep-dependent consolidation (Walker and Stickgold 2004) suggests that after an offline period including sleep, performance improves more than after a period without sleep. Accordingly, several studies showed the critical role of sleep in skill and procedural learning consolidation (Fischer et al. 2002; Stickgold et al. 2000; Walker et al. 2002). However, recent works suggest that the data on which this theory relies, may be driven by several factors that are unrelated to sleep. In this talk, Dezso Nemeth (Professor of Psychology, Hungarian Academy of Sciences & Eotvos Lorand University, Budapest, Hungary & IMÉRA – Titulaire de la Chaire Langage et Cerveau) will present 6 experiments that failed to show sleep-dependent consolidation in procedural learning. This cumulative evidence invites a reconsideration of sleep’s theoretical role in the consolidation of
procedural memories.

Share Button

Competitive neurocognitive networks underlying implicit statistical learning – 8 novembre 2018

Une conférence organisée dans le cadre de l’axe 1 vous est proposée le jeudi 8 novembre, de 12h30 à 13h30, en salle plate à la MSHS, avec Dezso NEMETH.

Résumé :

Human learning depends on multiple cognitive systems related to dissociable brain structures. These systems interact not only in cooperative but sometimes competitive ways in optimizing performance. Previous studies showed that manipulations reducing the engagement of frontal lobe-mediated explicit, attentional processes can lead to improved performance in striatum-related procedural learning. Dezso Nemeth (Professor of
Psychology, Hungarian Academy of Sciences & Eotvos Lorand University, Budapest, Hungary & IMÉRA – Titulaire de la Chaire Langage et Cerveau) will present four studies in which he investigated the competitive relationship between statistical learning and frontal lobe-mediated executive functions. The result shed light not only on the competitive nature of brain systems in cognitive processes but also could have important implications for developing new methods to improve human learning.

Share Button

Moving forward in the study of mind wandering: A dynamic process-based perspective – 11 octobre 2018

Dans le cadre de l’axe 1 une conférence vous est proposée en salle plat à la MSHS, de 12h30 à 13h30 le jeudi 11 octobre 2018, avec Manila VANNUCCI.

Résumé :

While reading a book, attending a lecture or driving, there may be moments when our attention spontaneously drifts away from the primary task and our mind starts wandering elsewhere towards internal thoughts, such as personal memories and prospective thoughts, whose content is unrelated to the ongoing task. We refer to this phenomenon as mind wandering (MW). Our understanding of the neurocognitive process of MW has dramatically increased over the past decade. However, up until recently, most research on MW has investigated this mental state from a static content-based perspective, by assessing whether task-unrelated thoughts are taking place during a task. Manila Vannucci (Department of Neuroscience, Psychology, Drug Research and Child Healt —NEUROFARBA—, University of Florence, Italy) will present the key challenge still facing research, that is the identification of the processes and events that prompt the initial occurrence of MW (the onset) as well as its maintenance-continuity over time: Why does the mind start wandering at that specific moment? And how does this mental state arise and unfold over time? In the seminar Manila Vannucci will briefly review the state-of-the art in the field, and present a series of studies carried out by her research group, aimed at investigating the ongoing thought dynamics of MW, by combining behavioural techniques and pupillometry. The relevance of this dynamic process-based perspective for our understanding of how human attention and thought work, and its implications for applied research on MW in educational and professional contexts will be discussed.

Share Button

Evènementiel touristique et numérique – 11 octobre 2018

2ème journée d’études du tourisme de Nice, organisée en salle plate, le 11 octobre, de 9h à 16h30.

En raison du plan vigipirate attentat et des normes en vigueur dans notre établissement l’inscription à cette journée est obligatoire. Pour vous inscrire, envoyez vos noms, prénom et affiliation à Sylvie.Coly-Grenard@unice.fr. Date limite d’inscription : 8 octobre 2018 à 12h. Toute personne non identifiée sur un listing d’inscription se verra refuser l’accès à la manifestation. Vous devrez être en mesure de justifier votre identité.

Suite à la première Journée d’étude du 27 janvier 2017 qui abordait la thématique du tourisme autour du Patrimoine, cette deuxième journée s’intéresse aux liens entre l’évènementiel touristique et le numérique dans toutes ses dimensions.

L’événement touristique, tel que défini et déterminé par des chercheurs dès les années 1990, est une opération planifiée qui fait se déplacer intentionnellement, sur plusieurs jours, des participants, accompagnants sur un territoire donné pour des motivations culturelles, scientifiques, professionnelles, sportives… Cette manifestation peut être organisée ponctuellement dans un lieu ou y être ancrée, jusqu’à porter le nom du dit territoire.

L’évènement touristique est également une notion autant débattue qu’utilisée dans différents discours (politique, social, culturel, économique…) et un sujet d’étude de plus en plus abordé dans le monde de la recherche en Gestion, Géographie, Sociologie…, tant du point de vue de l’usage stratégique de l’évènement touristique dans un territoire que de l’avènement d’un concept opératoire.

Le numérique impacte de nos jours de multiples dimensions du tourisme, dont l’évènementiel (Journal officiel de la république française : les avis du CESE, Conseil Economique, Social et Environnemental, 2017).. L’ensemble des acteurs concernés, organisateurs d’évènements, professionnels, participants et accompagnants, collectivités, institutions… ont recours au numérique pour informer, promouvoir, communiquer, échanger… Alors que les initiatives se développent et que l’événementiel trouve dans le numérique une médiation, les travaux scientifiques sur le sujet sont encore peu nombreux.

Ouvrir à Nice un champ de réflexion sur des éléments de croisement entre évènementiel touristique et numérique semble d’autant plus légitime que cette ville, située dans une région réputée en matière d’évènementiel, est parallèlement une « smart city » dans un environnement « digitalement intelligent » ; en effet, Nice a été positionnée récemment 4ème « smart city » à l’échelle mondiale après Barcelone, New York et Londres et a été labellisée « French Tech Metropolis » en juin 2015 avec ses partenaires Sophia Antipolis, Grasse et Cannes.

Programme provisoire de la journée :

  • 8h30 : Accueil – Café
  • 9h : Introduction par Jacques SPINDLER, Professeur Emérite Université Côte d’Azur : Ouverture de la Journée d’étude
  • 9h15-11h15 : Table ronde : Ecosystème numérique régional et événementiel touristique: Jean-Bernard TITZ, Modérateur, CEO Dev-Help & animateur commission m-tourisme de Telecom Valley ; invités : Pierre BRUN, Directeur des Musées et autres Equipements Culturels, Ville de Nice; Benjamin CAMUS, Chief Operating Officer pour l’association Sport and Sustainability International (SandSI), Genève; Georges FRITSCH, Président et co-fondateur de Sentimantic; Richard SANCHIS, directeur général de l’agence Ekypage, administrateur et membre du bureau Provence Côte d’Azur Events.
  • 11h15 : Sylvie CHRISTOFLE, Maître de Conférences, Géographie, UMR 7300 ESPACE – Université Côte d’Azur – IAE, Catherine PAPETTI, Maître de Conférences, Sciences de gestion, GRM – Université Côte d’Azur – IAE et Carine FOURNIER, Maître de Conférences, Géographie, Université de Brest : Evénementiel et numérique : les média sociaux, outils de pratiques collaboratives au service de l’image d’un territoire?
  • 12h-13h15 : déjeuner libre
  • David HURON, Maître de Conférences Habilité à Diriger des Recherches (HDR), Sciences de gestion, GRM – Université Côte d’Azur – IAE : Les outils numériques au service de l’événementiel sportif : le cas de l’offre d’hospitalité de l’OGC Nice.
  • Jean-Baptiste PISANO, Maître de conférences HDR, Lettres, Arts et Sciences Humaines, LAPCOS, Université Côte d’Azur et Aymeric JEUDY, Chargé de mission auprès de la Mission Nice Patrimoine Mondial – De l’espace physique à l’espace numérique. De l’espace numérique à l’espace physique « La Promenade ou l’invention d’une ville ».
  • Bernard MASSIERA, Maître de Conférences HDR, STAPS, LAMHESS – Université Côte d’Azur : L’usage des objets connectés dans les événements de tourisme sportif.
  • Christian LONGHI, Chargé de Recherches, Economie, Gredeg, Université Côte d’Azur et Sylvie ROCHHIA, Maître de conférences, Economie, Gredeg, Université Côte d’Azur : La localisation de l’industrie du tourisme à l’heure des plateformes : impacts de AirBnb sur le tourisme résidentiel et itinérant dans les Alpes Maritimes.
  • 16h30 : Clôture de la 2ème Journée d’études du Tourisme de Nice, organisée par le Projet Tourisme de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est
Comité scientifique : Comité d’organisation :
Sylvie CHRISTOFLE Jean-Charles BRIQUET-LAUGIER
Catherine PAPETTI Sylvie CHRISTOFLE

Catherine PAPETTI

Share Button

Journée d’études « Télémédecine et objets connectés en santé au prisme des SHS » – 14 septembre 2018

Dans le cadre de l’axe 2, une journée est organisée le 14 septembre à la MSHS, en salle plate, en partenariat avec la Fédération de Recherche Intervention en Santé et la SFT (Société Française de Télémédecine) ANTEL.

Programme :

9h-15-12h30 session matin

9h15-9h30 : Accueil, café

9h30-9h45 : introduction (Gérald Gaglio, coordinateur, GREDEG, UNS)

9h45-10h30 : « Quelle éthique des objets connectés en télémédecine ? », Alain Loute (Université Catholique de Lille)

10h30-11H15 : « Objets connectés en Télémédecine : Quelles responsabilités juridiques encourues ? », Lina Williatte (Université Catholique de Lille)

11h15-11h30 Pause

11h30-12h15 : « Les dispositifs d’autosurveillance du diabète : les transformations du « travail du patient » et de l’expérience de la maladie chronique », Alexandre Mathieu-Fritz (LATTS, Université Paris Est Marne La Vallée)

12h30-14h : déjeuner

14h-16h30 session après midi

14h-14h45 : « Facteurs d’acceptabilité des outils connectés dans la promotion de l’activité physique-santé : intérêts et limites du questionnaire UTAUT », Hayotte M., D’Arripe F. (LAHMESS, UNS), Dos Santos R. & Thérouanne P. (LAPCOS, UNS)

14h45-15h30 : « A mon âge, il faut faire attention » : quantifier le corps pour prévenir son déclin », Tomas Legon & Christian Licoppe (Département SES, Telecom Paritech et I3)

15H30-16h15 : Présentation du Centre de Référence « Santé, bien-être et vieillissement » notamment sur les aspects de simulation, Frédéric Prate, (directeur du Centre de Référence « Santé, bien-être et vieillissement », IDEX JEDI, UCA)

16h15-16h30 : Conclusion (Gérald Gaglio, GREDEG, UNS)

Share Button

Colloque international « Comparing and Combining Disciplinary Approaches to Migration Issues : The Perspectives of Law and Social Sciences » – 28 au 30 juin 2018

This international conference aims to initiate a dialogue between disciplines in the field of migration studies, by sharing and comparing approaches from sociology, political science and law. Although these disciplines commonly draw on the same concepts, they are often used in different ways or to refer to different phenomena.
The conference is an opportunity to discuss discordances, divergences and similarities
between disciplinary approaches to migration and integration issues.
The objective is not only to critically compare disciplinary perspectives but also to examine whether (and how) they can be combined to create a renewed interdisciplinary approach to these issues.

Ce colloque rattaché à l’axe 3 de la MSHS Sud-Est est financé par l’Académie 5 IDEX.

Dates : 28 juin, de 14h30 à 17h, salle 031; 29 et 30 juin, salle 128 à la MSHS.

Téléchargez le programme du colloque

Téléchargez l’affiche du colloque

Share Button

Journée d’études « Dynamiques des territoires et pratiques collaboratives » – 29 juin 2018

Dans le cadre de l’axe 4, un workshop est organisé par les laboratoires GRM et SIC.Lab, le vendredi 29 juin 2018, en salle plate 031, rez-de-chaussée de la MSHS Sud-Est.

L’entrée est libre mais l’inscription est obligatoire auprès de : sylvie.coly-grenard(at)unice.fr, avant le 25/06/2018.


Résumé :

L’objectif de la journée d’études « Dynamiques des territoires et pratiques collaboratives », initiée conjointement par les laboratoires GRM et SIC.Lab Méditerranée (Université Côte d’Azur), est de penser ensemble les territoires et les politiques de développement dont ils sont l’objet.

Dans un premier temps, une conférence-débat offrira l’opportunité à des chercheurs-invités en sciences du management (Pr. Marc Ingham) et en sciences de l’information et de la communication – SIC (Cyril Masselot), ainsi que des experts-discutants issus du monde socio-économique, d’échanger autour des territoires et des réseaux d’acteurs.

Dans un deuxième temps, des chercheurs en management et en SIC présenteront leurs travaux de recherches autour des trois axes suivants : (Axe 1) Gouvernance et réseaux ; (Axe 2) Identité et valorisation des territoires ; (Axe 3) Gestion de projets territoriaux.


Programme :

8h30 Accueil-café
9h Ouverture du Workshop
9h15-11h00 Conférence-débat « Territoires et réseaux : regards croisés » de chercheurs en présence d’experts-discutants
  Modérateur : Professeur Boualem Aliouat
  Conférenciers :
  Marc INGHAM, Professeur à la Burgundy School of Business, CEREN, Université Bourgogne Franche-Comté, et Research associate au CRECIS (Louvain School of Management – Belgique), Docteur en sciences de gestion. Ses thèmes actuels de recherche portent sur les innovations et le management responsable
  Cyril MASSELOT, Maître de Conférences en SIC, CIMEOS, Université de Bourgogne. Ses recherches et enseignements portent sur les rôles et enjeux de l’information et de la communication dans l’accompagnement des changements sociaux, de la transition socio-écologique et de l’intelligence territoriale. Il coordonne les activités du réseau de recherche INTI (International Network of Territorial Intelligence, http://inti.hypotheses.org/)
  Experts-discutants :
Michel BENAÏM, Architecte urbaniste
  Michel CALLOIS, Chargé d’affaires, Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation, Direction du Développement Economique, Métropole Nice Cote d’Azur
  Thomas COTE, Fondateur de Wever
  César IMBERT, responsable GPEC-T & dynamique des réseaux, CCI Nice Côte d’Azur
 
11h-11h30 Pause-café
11h30-13h            Axe 1 – Gouvernance et réseaux

Animé par le Professeur Élisabeth Walliser

  Boualem ALIOUAT (GRM), Effectivité des pôles technologiques
  Amel ATTOUR (GREDEG) et Nathalie LAZARIC (GREDEG), From knowledge to business ecosystems: emergence of an entrepreneurial activity during recombination and replication of knowledge
  Sylvie CHRISTOFLE (ESPACE et GRM) et Catherine PAPETTI (GRM), Evènementiel et numérique : les média sociaux comme outils de pratiques collaboratives au service de l’image d’un territoire
  Franck DEBOS (SIC.Lab), Comment mieux appréhender et satisfaire les attentes des citoyens et des entreprises au sein d’une smart city ? L’importance des démarches de co-conception et d’Open Data
  Vincent LAMBERT (SIC.Lab), Comment normes et informations handicap dans les institutions culturelles modifient le territoire ? Le cas des monuments nationaux
  Paul RASSE (SIC.Lab), Dynamique des réseaux collaboratifs dans la culture
13h – 14h Pause-déjeuner
14h – 15h30 Axe 2 – Identité et valorisation des territoires

Animé par le Professeur Sabrina Loufrani

  Rani DANG (GREDEG), D’une touche de parfum à une gorgée de whisky : un projet d’innovation ancrée sur l’identité et les connaissances d’un territoire
  Anthony HUSSENOT (GREDEG), Travailleurs indépendants et pratiques collaboratives : le rôle du territoire dans l’émergence d’une forme organisationnelle
  Jacques LIOUVILLE (EM Strasbourg), Déterminants de la performance des clusters : la dimension oubliée. Les leçons de l’analyse de l’industrie musicale à Londres
  Véronique PILLET-ANDERLINI (SIC.Lab), Valorisation du territoire et communication, des ressources aux savoir-faire : vers une Cité Européenne du Verre à Biot
 
15h30-16h Pause-café
16h – 17h30 Axe 3 – Gestion de projets territoriaux

Animé par le Professeur Nicolas Pélissier

  Claudine BATAZZI (SIC.Lab), Les territoires entre Économie Collaborative et Économie Sociale et Solidaire
  Sabrina LOUFRANI-FEDIDA (GRM) et Eve SAINT-GERMES (GREDEG), L’engagement des parties prenantes dans une démarche de GRH territoriale : le cas de la GTEC de Sophia Antipolis
  Daniel MOATTI (SIC.Lab), La Commission Locale de Proximité et d’Environnement du port de Nice : les acteurs à la barre d’un outil prévisionnel et d’aide à la gestion métropolitaine
  Christine MORZONE (DDTM), La stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable (SNTEDD) document de référence pour les territoires en construction ; l’axe 8 de la SNTEDD pour un renforcement du dialogue environnemental dans le projet de territoire de l’Éco-Vallée de la plaine du Var.

Téléchargez l’affiche

Share Button
1 2 3 15