Journée d’études de l’axe 2 – 7 juillet 2017

Un cycle de conférences et de séminaires est proposé par l’axe 2. Pour démarrer, une journée d’études est organisée le 7 juillet de 14h à 17h, en amphi 031 à la MSHS avec les interventions suivantes :

– 14h-15h: Gérald Gaglio (Université De Technologie Troyes): Technologie-Organisation-Innovation : Variations autour d’un triptyque;
– 15h-16h: Catherine Félix (Université Côte d’Azur, CNRS, GREDEG): L’alternance des locuteurs en réunion médicale  : La co-production de la restriction de l’alternance et du phénomène du locuteur principal;
– 16h-17h: Lise Arena (Université Côte d’Azur, CNRS, GREDEG) et Marc Relieu (Télécom ParisTech): ‘Un Tramway, cela n’a pas de warning’: Notes sur l’organisation des services de maintenance et réparation d’un réseau de transport public.

 

Share Button

Tutoriels « Tools for the (cognitive scientist’s) mind – 30 juin 2017

Dans le cadre de l’axe 1, des tutoriels « Tools for the (cognitive scientist’s) mind » seront organisés de 12h à 14h, en amphi 031 à la MSHS.

Télécharger l’affiche

Share Button

Journées thématiques axe 1 et Académie 5 – 17 et 19 mai 2017

L’Axe 1 (Sciences Cognitives et Computation) de la MSHS présente deux demi-journées
thématiques tournées vers les sciences cognitives, dans le cadre d’une mission de
l’Académie 5 visant le développement du Programme structurant UCA JEDI Systèmes
cognitifs, normalité et pathologie du cerveau humain, neurosciences computationnelles. Ces deux demi-journée des 17 et 19 Mai feront à la fois un état des lieux des perspectives de recherche en sciences cognitives et une présentation du premier projet financé.

Téléchargez l’affiche et le programme

Share Button

Quantum models of cognition – 27 avril 2017

Human cognition displays features that are known to be hard to model within classical frameworks: order effect (the answers given to two questions depend on the ordering of these questions), conjunction fallacy (a conjunction of events is more likely than a single of these events), and disjunction fallacy (an agent is more likely to be part of a subset than of a larger set).

Lieu du séminaire de l’axe 1 : amphi 031 à la MSHS, de 14h à 17h30.

Téléchargez l’affiche et le programme

Share Button

Colloque « Les relations interethniques en France : généalogie d’un champ de recherche et actualité d’une réflexion » – 3 et 4 mai 2017

Avec le soutien de l’axe 3, ce colloque se déroulera à l’occasion du cinquantenaire de la création du CERIN/ IDERIC, en amphi 031, à la MSHS.

Liens vers les textes qui serviront de point de départ aux discussions:
– Michel Oriol : « L’ordre des identités », REMI, décembre 1985, Vol.1, No. 2
http://www.persee.fr/doc/remi_0765-0752_1985_num_1_2_988

– Victor Borgogno  « Le discours populaire sur l’immigration. Un racisme pratique ? », Peuples Méditerranéens, avril-juin 1990, No. 51
https://babel.hathitrust.org/cgi/pt?id=uiuo.ark:/13960/t20c68d3j;view=1up;seq=11

– Jean-Pierre Zirotti , « Les enfants d’immigrés à l’école ou la dynamique de l’altérité », Cahiers de la Méditerranée, 1997, Vol. 54, No. 1

http://www.persee.fr/doc/camed_0395-9317_1997_num_54_1_1182

– Paul Wald et Philippe Poutignat, « Français et Sango à Bouar : fonctions marginales du français dans les stratégies interpersonnelles », dans Gabriel Manessy et Paul Wald (coord.), Plurilinguisme : normes, situations, stratégies. Paris, L’Harmattan, 1979

Téléchargez le programme

Téléchargez l’affiche IDERIC

Share Button

6èmes rencontres sur le patrimoine sportif – 27/29 mars 2017

Résumé :

L’étude TEPAS PACA a pour ambition de créer une synergie entre les deux maisons des sciences de l’homme de la région (MSHS Sud-Est et MMSH Aix-en-Provence) dans une perspective scientifique peu explorée de la connaissance du territoire et à fort potentiel en matière de dynamique et d’aménagement du territoire. Les équipes pluridisciplinaires des MSH de Nice et d’Aix entendent porter attention aux territoires et patrimoine du sport en région PACA. Dans le sillage des travaux fondateurs de Christian Bromberger, il s’agit ici de s’interroger sur le rapport dialectique entre sport et territoire : comment l’appropriation de territoires (politique d’équipements sportifs par exemple) détermine des formes de pratiques ? Comment le sport participe de la structuration et de la dynamique des territoires ? TEPAS PACA se donne aussi pour objectif de produire une base données qualifiées et indexées en ligne mise à disposition de la communauté scientifique, des différents acteurs du milieu sportif et de tous ceux en charge de l’aménagement du territoire à différentes échelles.

  1. Contexte général de l’étude et enjeux régionaux

Nul ne peut nier et moins encore ignorer la part croissante tenue par le sport, l’activité physique dans nos sociétés. À la pratique sportive s’ajoute le développement d’une culture spécifique formée de discours et de représentations dont les échos, sous l’effet de la médiatisation, débordent largement les milieux sportifs.

Les sciences sociales prennent la mesure du phénomène depuis plusieurs années et les travaux se sont multipliés dans différentes disciplines, en histoire, géographie, sociologie, anthropologie ou encore sciences politiques. Des chercheurs des établissements universitaires de la région PACA contribuent à cette dynamique sans pour autant disposer dans leurs institutions de rattachement (Maison des Sciences de l’Homme et laboratoires) de groupes de recherches constitués. Ces chercheurs n’ont par ailleurs que rarement l’occasion de mettre en relation leur expertise à l’échelle régionale. Les chercheurs des laboratoires de la Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme (UMR Telemme, UMR Idemec) et de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est (UMR URMIS, UMR LISA, EA LAPCOS, EA GRM) entendent favoriser une mise en réseau à cette échelle régionale, où les terrains de recherches sont nombreux, féconds et encore bien souvent en friche.

La région PACA a en effet représenté depuis le XIXe siècle un espace propice au développement des activités sportives. La croissance économique et l’ouverture sur le monde de Marseille ou de Nice a joué un rôle d’entraînement dont l’ensemble du territoire régional a bénéficié. Marins, négociants, commerçants, employés d’entreprises étrangères ou encore touristes ont diffusé des pratiques sportives pour la plupart nées en Angleterre. Les sports anglais ont pénétré dans l’ensemble de la région et ont pris progressivement le pas sur les jeux traditionnels, moins réglementés et sur la gymnastique, moins ludique.

Pratique élitaire, le sport s’est diffusé à l’ensemble des catégories sociales. Le sport ne se résume toutefois pas à sa pratique qui n’a cessé de se répandre. Son intégration à la culture de masse est passée par le développement de spectacles sportifs, produits et relayés par les médias, qui rassemblent les foules. Il a été aussi enjeu de pouvoir et intervient dans la constitution des identités, notamment territoriales. De fait, certains espaces, en fonction de leur topographie, ont produit des cultures spécifiques tandis que les pratiques sportives, dans leur diversité, ont marqué de leur empreinte le territoire. Le sport se présente donc comme un observatoire privilégié des transformations des territoires urbains et naturels, entre mer et montagne dans la région PACA.

Aujourd’hui, comme par le passé, le développement de structures sportives participe en effet de dynamiques territoriales qui impliquent une pluralité d’acteurs bien au-delà du champ sportif. Alors que l’année 2017, verra Marseille et sa région érigée au rang de capitale européenne du sport, l’heure paraît venue de proposer un programme d’étude dans une perspective scientifique résolument pluridisciplinaire afin de mieux connaître le patrimoine et les territoires du sport en région PACA. Se faisant, il s’agit aussi dans le cadre d’un dialogue avec les différents acteurs impliqués de fournir des pistes de réflexion à tous les acteurs régionaux engagés à promouvoir les pratiques sportives dans le cadre d’une réflexion où se mêlent aux ambitions éducatives et d’intégration sociale, des préoccupations d’aménagement et de préservation du territoire.

  1. Objet de l’étude

L’étude TEPAS PACA s’inscrira tout d’abord dans une approche historique mettant en son centre la question mémorielle. La culture sportive est saturée de références mémorielles et patrimoniales dans tous les milieux sociaux. Depuis les années 1980, la mémoire se présente comme un devoir ; devenant enjeu de concurrences et de rivalités, tandis que le patrimoine, dont l’institutionnalisation débute au XIXe siècle, suscite, en cette fin du XXe siècle, un intérêt croissant au point de s’inscrire au premier rang de la culture de masse contemporaine. L’ethnologue Christian Bromberger de la Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence est l’un des premiers à avoir engagé une réflexion sur le croisement entre le fait et la culture sportive d’une part et les enjeux mémoriels et patrimoniaux d’autre part[1]. Les Rencontres annuelles sur le Patrimoine sportif et la mémoire du sport organisées par l’université de Nice en lien avec sa MSHS et le Musée National du Sport ont entrepris depuis 2011 d’approfondir cette question tant régionalement qu’à d’autres échelles. Une série de travaux élaborés dans ce cadre ont été publiés sur le site du Musée du Sport[2]. Le patrimoine sportif recouvre : des bâtiments et des équipements, des représentations incluant des œuvres d’art (peintures, affiches, sculptures…), des archives audiovisuelles (photos et films), des objets emblématiques du sport, des textes imprimés et publiés, des témoignages oraux, des savoirs et des savoir-faire… Quelle que soit leur monumentalité ou leur ampleur, leur matérialité ou leur immatérialité, ils sont autant de traces d’un passé qui dure, parfois encore, et qui jalonne les territoires urbains et naturels. À la fois sources et objets d’histoire, ce patrimoine ouvre en effet des perspectives de réflexions sur les enjeux politiques, économiques, sociaux et culturels sous-tendus par les équipements sportifs tant en milieu urbain que naturel. Le rapport entre l’organisation de grandes compétitions nationales ou internationales et la politique d’équipements sportifs seront particulièrement analysés autant que le lien entre ces équipements et le développement des clubs sportifs. L’implication des pouvoirs publics à différentes échelles administratives sera aussi une des priorités des recherches menées. De fait, l’approche patrimoniale, loin d’être figée dans le passé, permet une meilleure compréhension des enjeux contemporains et des perspectives d’avenir que ne manqueront pas d’éclairer des chercheurs de différentes disciplines en sciences sociales. Il apparaît de ce point de vue très utile de mobiliser l’expertise de chercheurs nationaux et internationaux, afin de tirer les bénéfices d’approches comparatives qui pourront être renforcées par des missions d’études dans des territoires à l’étranger choisis dans l’espace euro-méditerranéen en fonction de traits comparables à ceux que présentent la région PACA.

  1. Phases de l’étude

L’étude TEPAS PACA s’engagera par un travail de recueil documentaire dans les centres d’archives et de documentation de la région (Musée du sport, archives municipales, départementales, régionales, INA, phonothèque de la MMSH…) en vue de la constitution d’un corpus de base à l’analyse. Ce travail se poursuivra tout au long du projet et permettra de produire des données qualifiées en termes d’indexation et de géolocalisation. Photographies, plans, cartes, vidéos, documents d’archives mais aussi contenus éditorialisés par les chercheurs seront proposés dans un ensemble structuré et organisé disponible en ligne à partir du site « connaissance des territoires » au sein de la Cité numérique de la Méditerranée (cinumed.mmsh.univ-aix.fr/). L’enquête sur les équipements sportifs viendra donc enrichir le partenariat entre la MMSH et la Région PACA avec l’apport de la MSHS Sud-Est.

Un cycle de séminaires bi-mensuel organisé conjointement par la MMSH d’Aix-en-Provence et la MSHS à Nice permettra de faire un point régulier sur l’avancement des enquêtes et d’en préciser au fur et à mesure les orientations. En outre, des rencontres plus larges permettront d’exposer les résultats des recherches tout en les confrontant aux acteurs et témoins.

Une première rencontre autour du patrimoine sportif et de la mémoire du sport constituera un temps de réflexion scientifique rassemblant des chercheurs qui dans une perspective pluridisciplinaire viendront présenter et partager le résultat de leurs travaux. Les discussions associeront des professionnels de la culture et du patrimoine, des acteurs du milieu sportif (athlètes, dirigeants, journalistes…) ainsi que des représentants des administrations en charge des questions sportives, d’urbanisation ou d’environnement. Deux soirées s’adresseront à un public plus large dans une perspective de valorisation scientifique.

Deux journées d’études permettront également d’approfondir les thématiques liées au rapport entre sport, éducation et territoires d’une part (À Aix-en-Provence), et sport, territoires et environnement (à Nice).

Ces différentes rencontres seront valorisées par une diffusion vidéo à partir de la plateforme Mediamed (http://mediamed.mmsh.univ-aix.fr )

  1. Calendrier prévisionnel
  • Janvier-juin 2017 : identification, collecte, traitement documentaire, numérisation.
  • Mars 2017 : Rencontres autour du patrimoine sportif et la mémoire du sport (Marseille-Nice)
  • Mai 2017 : Journée d’études « Sport, territoires et environnement » (Nice)
  • Avril-juillet 2017 : missions d’études internationales
  • Octobre 2017 : Journée d’études « sport, éducation et territoires »
  • Décembre 2017 présentation du site « Territoires et patrimoine du sport en région PACA ».
  1. Livrables
  • Site internet « Territoires et patrimoine du sport en région PACA » disponible dans « Connaissance des territoires » (Cinumed).
  • Une chaîne thématique sur MediaMed diffusant les rencontres sur le patrimoine et la mémoire du sport ainsi que les journées d’études.
  • 1 dossier dans la revue Faire Savoir. Sciences Humaines et sociales en région PACA
  • 1 rapport de missions internationales

 

  1. Partenariat 
  • Archives départementales des Alpes-Maritimes
  • Archives départementales du Var
  • Archives départementales des Bouches-du-Rhône
  • Service archives régionales
  • Musée national du Sport (Nice)
  • Délégation régionale Méditerranée de l’Institut national de l’Audiovisuel (INA)
  • UFR STAPS Aix-Marseille Université
  • UFR STAPS Université de Nice Sophia Antipolis
  • Association histoire sport tourisme et patrimoine (HPTS, Nice)

[1] Christian Bromberger « De quoi parlent les sports » in Terrains, n°5, septembre 1995, p. 5-12 et « De la notion de patrimoine sportif », in Cahiers Espaces, n°88, mai 2006, p. 8-12

[2] http://www.museedusport.fr/activites?field_cat_gorie_activit__value=5

  1. Référents et Pilotage de l’étude

Aix-Marseille Université : Stéphane Mourlane, maître de conférences, MMSH-Telemme

Université de Nice Sophia Antipolis : Yvan Gastaut, maître de conférences, MSHS Sud-Est-URMIS

Collaboration : Ressources et édition numériques : Abdelmajid ARRIF, Cité numérique de la Méditerranée, USR 3125-MMSH

Région : Sigolène ANGOT, chef de projet, Service Connaissance prospective et Jean-Baptiste Chabert, chef du Service Connaissance prospective.

6èmes Rencontres sur le patrimoine sportif :Téléchargez l’affiche et le programme

Share Button

Journée d’étude GIS  » Flux, ports, échanges » – 23 mars 2017

Cette journée s’inscrit dans le cadre de l’axe 3 et aura lieu en amphi 031, le 23 mars de 9h à 17h30.

Téléchargez le programme de la journée

Share Button

Journées d’étude « Institutionnalisme en sciences sociales » – 9/10 mars 2017

Journées d’étude organisée dans le cadre de l’axe 4, en salle 128 à la MSHS.

Téléchargez le programme

Ces deux demi-journées de travail portent sur les convergences et les divergences entre les approches institutionnalistes contemporaines en sciences sociales, par-delà les disciplines. En effet, au-delà du cloisonnement disciplinaire, nombre de ces approches se rapprochent ou se distancient sur des questions clés, telles que les logiques présidant à l’émergence, la reproduction et le changement institutionnels, la conception de la rationalité des agents/acteurs, les interrelations institutions-comportements. Dans cette perspective, ce moment vise à mettre en évidence des pistes d’investigation susceptibles de nourrir des recherches interdisciplinaires, notamment dans le domaine de la construction des marchés.

Share Button

Séminaire « Finance : Acteurs et outils face à l’efficience des marchés » – 3 mars 2017

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du projet « Histoire de l’idée d’incertitude et fabrication du savoir scientifique » de l’axe 4.

Intervenant : Damien BO (laboratoire GRM, UNS).

En 1900, Bachelier soutient sa thèse de doctorat en mathématiques sur le sujet du comportement des bourses. Ce faisant, il jette les bases de la théorie de l’efficience des marchés qui est encore dominante aujourd’hui en théorie financière, y compris depuis qu’on a adopté les raffinements permis par le développement des statistiques en physique.

Horaires : de 9h à 12h, salle 418/420, à la MSHS.

Inscription par email : sebastien.poinat@unice.fr

Téléchargez l’affiche

Share Button

Discussion autour de la laïcité – 23 mars 2017

Intervenants :

Valentine ZUBER (Directrice d’études, EPHE, chaire Religions et relations internationales) : « Droits de l’homme et laïcité. Les défis du pluralisme dans les sociétés modernes »

Gérald CHAIX (Professeur émérite d’histoire moderne, Université de Tours – IESR) : « L’enseignement du fait religieux et l’apprentissage du vivre ensemble : quels défis pour une école républicaine, laïque et démocratique ? »

Horaires : de 9h à 12h30 le jeudi 23 mars, amphi 5, SJA2.

Téléchargez l’affiche

Pour des raisons de sécurité, il est impératif de s’inscrire à l’adresse qui suit : http://unice.fr/events/inscriptions/discussion_laicite/

Share Button

Colloque International « Ugo Niccolo Foscolo entre Italie et Grèce : expérience et fortune d’un intellectuel européen » – 9/11 mars 2017

Les 9, 10 et 11 mars se tiendra le colloque international interdisciplinaire Ugo Niccolò Foscolo entre Italie et Grèce.

Le colloque aura lieu du 9 au 10 mars à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est (campus St-Jean d’Angély), et le 11 mars à Vintimille (Jardin Botanique Hanbury).

Organisatrice au LIRCES: Francesca Irene Sensini, Maître de Conférences au département d’Italien

Contact: convegnofoscolo2017@gmail.com

Téléchargez l’affiche

Téléchargez le programme

Share Button

Conférence-débat sur « Les rythmes au Moyen Âge » (Jean-Claude Schmitt) – 24 mars 2017

Dans le cadre du projet « Anthropologie des images », l’axe 4 organise un débat autour du dernier ouvrage de Jean-Claude Schmitt (directeur d’études à l’EHESS, Paris, Président du conseil scientifique du Campus Condorcet). Jean-Claude Schmitt s’intéresse à tous les aspects socio-culturels de l’Occident médiéval appréhendés dans une perspective et avec des méthodes anthropologiques et le souci de faire alterner les études microhistoriques (Saint Lévrier, la conversion d’Hermann le Juif) et les plus vastes synthèses (Les superstitions, Les gestes, Les revenants, Les images et maintenant Les rythmes). Les études individuelles s’accompagnent de l’animation de travaux d’équipe débouchant sur la publication d’ouvrages collectifs (Le charivari, Les jeunes, Le dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval) ou la constitution de banques de données.

Page personnelle : http://gahom.ehess.fr/index.php?1019

Débat sur les rythmes au Moyen Âge (Gallimard 2016), le 24 mars 2017 à la MSHS Sud-Est – Salle 128/129 Saint-Jean d’Angély 3 – Horaires : 10h15 à 13h.

Avec la participation de Luc Charles-Dominique (LIRCES); Rosa Maria Dessì (CEPAM) ; Thomas Golsenne (Villa Arson) ; Michel Lauwers (CEPAM); Stéphanie Le Briz (CEPAM).

Téléchargez la couverture de l’ouvrage

Téléchargez l’affiche de J-Claude Schmitt

Share Button

Colloque « Érotisme et Pornographie. Images, corps et érotisation » – 6-8 avril 2017

Un appel à communication est lancé pour le colloque « Érotisme et Pornographie. Images, corps et érotisation ». Ce colloque se déroulera avec le soutien de l’axe 3 du 6 au 8 avril 2017, salle plate, MSHS.
Téléchargez l’affiche

Téléchargez le programme du colloque EROPO

Share Button

Séminaire « Le libéralisme dans tous ses états » – 25 avril 2017

Le prochain séminaire du cycle « Le libéralisme dans tous ses Etats »  organisé par l’axe 3 de la MSHS aura lieu le mardi 25 avril 2017 de 14h00 à 16h, salle 129.

Ce séminaire sera animé par :

Philippe Audegean (CRHI, Université Côte d’Azur), « Antonio Genovesi, premier professeur d’économie (Naples, 1754) »:
Téléchargez le résumé

Francis Démier (Université de Paris Ouest Nanterre-La Défense), « Libre-échange et protectionnisme, les deux voies de la bourgeoisie française des années 1840 »:
Téléchargez le résumé

 

Share Button

1ère journée d’étude « Tourisme, valeur et patrimoine : regards croisés » – 27 janvier 2017

1ère Journée d’études Projet Tourisme MSHS Sud-Est « Tourisme, valeur et patrimoine: Regards croisés », organisée par l’axe 4 « Territoires, systèmes techniques et usages sociaux », avec la participation de l’IAE Nice.

Lieu : amphi 031 – vendredi 27 janvier – 8h à 16h.

Téléchargez le programme

Téléchargez l’affiche


Résumé :

Cette toute première journée d’études organisée dans le cadre de la MSHS Sud-Est par l’équipe du projet « Tourisme » de l’axe 4 « Territoires, systèmes techniques et usages sociaux », en particulier par Jean-Charles Briquet-Laugier (MSHS Sud-Est), Sylvie Christofle (UCA-UMR ESPACE) et Catherine Papetti (UCA-GRM), fut l’occasion d’initier un rendez-vous annuel au cours duquel les thématiques actuelles et les enjeux autour du tourisme ont été abordés par des experts, enseignants-chercheurs et professionnels du secteur.

L’objectif est de croiser les approches pluridisciplinaires, les regards de différents espaces français et de mettre en valeur une région du monde différente chaque année. Cette première Journée a mis l’accent sur : Héritage gastronomique, patrimoine œnologique et tourisme.

Jacinthe Bessiere, Maître de Conférences (ISTHIA), Sociologie (CERTOP), Université Jean Jaurès de Toulouse, a analysé les dimensions patrimoniales de l’alimentation, Sylvie Christofle, Maître de Conférences, Géographie (UCA-ESPACE-IAE), a présenté une étude sur la valorisation ludo-touristique des produits du terroir. Malgorzata Ogonowska, Maître de Conférences, Economie, Université Paris 8 (LED), a décrit le rôle des Bureaux de Congrès dans le cas des régions viticoles et Carine Fournier, Maître de Conférences, Géographie, Université de Bretagne Occidentale  a proposé une recherche sur la valorisation touristique d’un patrimoine œnologique à travers le cas des Côtes du Rhône gardoises.

Cette année, la région du monde mise à l’honneur était la Nouvelle-Zélande, avec la conférence de Joanna Fountain de l’Université de Lincoln, qui étudie les expériences touristiques autour du vin, des paysages vinicoles et du patrimoine et celle de Laurent Antonczak de l’Université d’Auckland, en collaboration avec Catherine Papetti (UCA-GRM-IAE), sur une proposition de valorisation du patrimoine glocal en réalité augmentée. Le programme a reçu un accueil très enthousiaste de la part de l’auditoire.

Rendez-vous a été donné l’année prochaine, pour la Deuxième Journée internationale Tourisme MSHS Sud-Est, autour de « TOURISME, EVENEMENTIEL et NUMERIQUE »

 

Share Button

Journée d’étude « L’acceptabilité en questions » – 2 février 2017

Objectif de la journée d’études :

• Rassembler chercheurs et acteurs du monde socio-économique local pour
discuter des problématiques d’acceptabilité des dispositifs numériques ;
• Recenser et confronter les paradigmes existants dans la littérature en sciences
humaines et sociales et en ergonomie ;
• Mettre en place des méthodes d’évaluation dans une perspective de coconception
au plus près des besoins des usagers ;
• Se focaliser sur le domaine des objets connectés pour articuler des cadres
conceptuels transdisciplinaires et des méthodes à un terrain d’études concret.

Parmi les intervenants : Eric Brangier et Laurent Denant-Boemont

Lieu de la journée : amphi 031 de 9h30 à 16h30

Programme :

9h30 – Accueil des participants et ouverture de la journée par Tobias Scheer, Directeur de la MSHS

10h-10h20 – « Présentation de la journée et synthèse des grands paradigmes sur l’acceptabilité desobjets connectés en SHS », Lise Arena et Pierre Thérouanne


10h20-11h00 – Retours d’expérience: Dr. Frédéric Prate (Directeur du Centre de référence « Health, Well-being and Aging », IDEX UCA JEDI, Université Côte d’Azur)

11h00-11h15 – Pause café

11h15-12h00 – « Acceptabilité, contrôle et adaptation individuelle aux technologies de l’information », Christophe Elie-dit-Cosaque, Professeur en Sc. de Gestion, Université Paris- Dauphine

12h00-12h45 – Buffet ————————————————————————————————————————————

APRES-MIDI (12h45-16h30)

12h45-13h15 – « Les méthodes des nudges et des affordances dans la conception d’objets connectés », Agnès Festré et Alain Giboin


13h15-14h00 – « L’acceptabilité est-elle soluble dans l’ergonomie prospective? », Eric Brangier, Professeur en Ergonomie/ Psychologie, Université de Lorraine

14h-14h45 – Table ronde : Pierre Nolay (Chef d’entreprise, Alphéeis) et Lydie Elias (Consultante en UX design et intervenante à la Sustainable Design School, Université Côte d’Azur)

14h45-15h30 – « Comment mesurer l’acceptabilité en laboratoire? Une revue des techniques expérimentales », Laurent Denant-Boemont, Professeur en Sc. Economiques, Université de Rennes 1

15h30-16h – Pause café

16h-16h30 – Discussion générale et perspectives futures.

Téléchargez l’affiche et le programme : Journée acceptabilité

Share Button

Séminaire « Quelles régulations pour l’économie collaborative? Un défi pour le droit économique » – 15&16 décembre 2016

Les 15 et 16 Décembre auront lieu les « Rencontres de Droit Economique », organisées par le GREDEG-CREDECO et la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est (MSHS)

 

15 Décembre à partir de 14h00 et 16 Décembre de 9h00 à 18h00  –  AMPHI 202 – Faculté de Droit

 

http://unice.fr/faculte-de-droit-et-science-politique/contenus-riches/actualites/quelles-regulations-pour-l2019economie-collaborative-un-defi-pour-le-droit-economique

 

Share Button

Séminaire « Réflexion autour de la notion d’incertitude et de ses enjeux dans le domaine de la physique » – 12 mai 2016

Dans le cadre du projet « Histoire de l’idée d’incertitude et fabrication du savoir scientifique », un séminaire de travail est organisé sur le thème suivant : « Réflexion autoure de la notion d’incertitude et de ses enjeux dans le domaine de la physique », échanges avec Noël DIMARCQ.

Noel Dimarcq dirige le Réseau FIRST-TF dans le domaine de la métrologie du temps et des
fréquences, réseau labellisé Laboratoire d’Excellence dans le Programme Investissements d’Avenir . Il est directeur de recherches au CNRS. Il a dirigé le laboratoire SYRTE – Systèmes de Référence Temps-Espace (Observatoire de Paris, CNRS, UPMC, LNE). Il est actuellement Président du Conseil Scientifique de l’Observatoire de la Côte d’Azur.

Lors du séminaire, Noel Dimarcq présentera quelques-unes des activités du Réseau FIRST-TF en lien avec la question de l’incertitude. Il sera en particulier question de l’incertitude dans le domaine de la mesure et de quelques-uns de ses enjeux (scientifiques, techniques, épistémologiques). Un temps important est prévu pour des questions à la suite de l’exposé de Noël Dimarcq d’une part, et pour une réflexion collective d’autre part.

Le séminaire est prévu jeudi 12 mai 2016 de 14h à 17h, en salle 128 à la MSHS.

Share Button

Séminaire « Artefacts numériques et matérialités » – 13 décembre 2016

Dans le cadre du cycle de séminaires joints MSHS/ GREDEG/ INRIA-I3S wimmics sur le thème « Artefacts numériques et matérialités », nous aurons l’honneur d’accueillir Brian Cantwell Smith (Université de Toronto). Le séminaire aura lieu le mardi 13 décembre de 14h à 17h en salle 129 à la MSHS. Alexandre Monnin introduira la pensée de Brian Cantwell Smith avant une discussion avec ce dernier qui reviendra sur son parcours et ses thèmes de réflexion.

Brian Cantwell Smith est informaticien et philosophe. A l’origine de la notion de réflexivité en informatique il a notamment développé le langage 3-Lisp dans les années 80. Ayant bifurqué vers la philosophie, il s’intéresse depuis lors aux fondements de l’informatique ainsi qu’au renouveau de la métaphysique, de l’ontologie et de l’épistémologie.

Son travail l’a amené à dialoguer aussi bien avec des penseurs issus de la logique, de la philosophie analytique et de l’esprit que des STS (Science and Technology Studies) pour ce qui constitue encore à ce jour un synthèse inédite. Au début des années 90 il a d’ailleurs animé un groupe de discussion avec Adrian Cussins et Bruno Latour duquel est sorti un petit livre, Registration Marks: Metaphors for Subobjectivity (en cours de traduction par Alexandre Monnin). Sa pensée représente ainsi le tournant ontologique originel des STS, bien avant les récents débats dans ce domaine ou le développement des ontologies dites orientées-objet ou du réalisme spéculatif.
Brian C. Smith est notamment l’auteur de On the Origin of Objects (MIT, 1996).
Deux volumes d’articles sont en cours de préparation (sous le titre Indiscrete Affairset de même qu’un livre de plusieurs tomes, intitulé The Age of Significance: An Essay on the Origins of Computation and Intentionality.
Share Button

« Le « pain spirituel » valeur et nécessité de la production artistique du Paléolithique supérieur » – 18 novembre 2016

Elena MAN ESTIER vous invite à sa conférence le vendredi 18 novembre, salle 128 à la MSHS

Résumé :

Ce que l’on appelle communément « l’art préhistorique » est constitué d’un ensemble de productions artistiques aux techniques, supports et thèmes extrêmement variés. Les plus connus sont sans doute les grottes ornées, comme Lascaux ou Chauvet. Mais une multitude d’objets, armes, outils ou vestiges sans rôle utilitaire, ont également été
décorés, parfois richement. Réalisées pendant près de 30 millénaires, ces expressions artistiques s’interrompent brutalement au début de l’Holocène, il y a environ 10000 ans, quand les sociétés humaines évoluent sous la pression des climats et des environnements changeants. Passées à travers le temps de manière lacunaire, elles nous poussent aujourd’hui à nous interroger sur leurs valeurs artistiques, esthétiques et bien sûr symboliques. Sans doute, en nous interrogeant sur la place de ces productions au sein de
leurs contextes de création, sur les types de convention et de message portés par les artistes, ou encore sur notre propre façon de les interpréter, nous apprendrons à redonner la parole à ces témoignages fugaces. Peut-être alors, s’imposeront-ils à nous comme l’écho lointain mais essentiel d’une société disparue.

Share Button
1 2 3 13