Conference : « Artefacts as traces: cognitive strategies for presencing the absent » – 24 mars 2014

Carl Knappett 24 marsConférence de Carl KNAPPETT, le lundi 24 mars, à 14h, à la MSHS

Résumé :

In this talk he will draw attention to the role of artefacts in presencing the absent and accessing the ineffable. He then proposes to focus on how this is achieved materially through processes such as substitution, combination, and imprinting. He will also discuss the cognitive correlates of these material processes, using ideas such as conceptual blending and scaffolding. His examples will be mostly archaeological, drawn from the ancient Mediterranean.

Carl Knappett est professeur d’archéologie à l’université de Toronto. Il est l’auteur de nombreux articles articles scientifiques et de plusieurs livres, parmi lesquels Thinking through material culture. An Interdisciplinary Perspective, paru en 2005 aux presses de l’université de Philadelphia et An Archaeology of Interaction: Network Perspectives on Material Culture and Society paru en 2011 aux presses de l’université d’Oxford.

Carl Knappett développe une approche archéologique originale des artefacts fondée sur l’interdisciplinarité, et en particulier sur le dialogue entre archéologie et sciences cognitives. Il figure parmi les théoriciens contemporains les plus influents dans ce champ de recherche.

Share Button

Séminaire « Dérivation par phase et mémoire de travail » – 7 mars 2014

Dérivation par phase et mémoire de travailLe 7 mars 2014, de 12h30 à 13h30
Initiateur du projet : Tobias SCHEER.

En syntaxe générative actuelle, une phrase est coupée en morceaux plus petits (des phases) parce qu’on suppose qu’elle ne tiendrait pas entièrement dans la mémoire de travail (trop de matériau, trop complexe). Les morceaux sont alors computés les uns après les autres (en commençant par le plus enchâssé), et les résultats, de la computation, stockés (en mémoire à court terme). A la fin, la phrase entière est le résultat de la concaténation de ce qui a été mis en mémoire. Ce découpage entraîne des contraintes sur la/ l’ (in)visibilité d’un morceau déjà computé et stocké pour la computation d’un morceau ultérieur (Phase Impenetrability Condition, PIC).

L’objectif de la présentation est de voir si on peut sortir le modèle de la dérivation par phase du cadre strictement linguistique : il a une motivation extra-grammaticale explicite (mémoire de travail limitée) et demande donc à être confronté aux théories de la mémoire (de travail), et se prête éventuellement à la modélisation. Une question soulevée est celle de savoir comment on mesure la capacité de la mémoire de travail, et comment on mesure le volume occupé dans celle-ci par du matériau linguistique : quelle est la taille, en termes de mémoire, d’une phrase ou d’une phase ?

Ce séminaire est ouvert à toutes les personnes intéressées. Il inclura un mini-buffet et sera structuré de la manière suivante : 10 minutes pour déjeuner et entamer les discussions, 30 minutes de présentation(s), 20 minutes de discussion.

Share Button

Séminaire interne : « Modélisation des effets d’ordre » – 14 février 2014

Modélisation des effets d'ordreLe 14 février 2014 de 12h30 à 13h30, salle 129 à la MSHS : initiateur du projet Fabien Mathy.
Disciplines concernées a priori : psychologie, informatique, économie.

Ce séminaire invite à réfléchir à la question des ordres de présentation. En psychologie, on randomise toujours la présentation du matériel pour étudier la formation des connaissances, mais lorsqu’on manipule l’ordre de présentation des stimuli, on se rend compte qu’ils induisent une représentation spécifique. La similarité perçue des stimuli est distordue par leur contiguïté, l’abstraction aussi peut être modifiée, et au final, la conceptualisation est malléable. Cela est paradoxal en un sens, car un ordre de présentation ne change pas la quantité d’information globale d’une séquence de stimuli. L’influence des ordres de présentation est donc bien un pur produit du mode spécifique de traitement de l’information des individus. Le traitement profite de l’ordre de présentation pour valider des hypothèses temporaires. Fabien Mathy donnera quelques exemples de ses travaux passés et sera très curieux de savoir s’ils peuvent s’appliquer à l’apprentissage de la lecture/écriture, la distortion de réseaux sémantiques, l’optimisation de séquences pédagogiques, mais aussi, ça devient interdisciplinaire..
la vente, le marketing… dans quel ordre faire visiter une maison (faut-il commencer par la plus belle pièce ou terminer par elle ?), dans quel ordre faire parcourir un client un magasin, etc. Cette problématique a un lien direct avec les capacités mémorielles des individus.

Ce séminaire interne est ouvert à tout chercheur intéressé par cette thématique.

Share Button

Journée d’étude « Modélisation et computation en sciences humaines et sociales » – 31 janvier 2014

Modélisation et computationJournée d’étude « Modélisation et computation en sciences humaines et sociales », Vendredi 31 janvier 2014, 10h45-18h00, salle 129, MSHS.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Résumé :


 La journée du 31 Janvier organisée par l’Axe 1 (Cognition et Coopération) de la MSHS sud-est met l’accent sur la modélisation. Cette notion centrale en sciences cognitives sera abordée de façon progressive, en commençant par une matinée dédiée à la présentation de modèles de la mémoire à court terme, sans accent sur les aspects computationnels. L’objectif de la matinée est de montrer l’utilité de l’expérimentation lorsqu’on souhaite éprouver un modèle. L’après-midi abordera les aspects computationnels d’un modèle, en commençant par sa formalisation, qui vise à clarifier ses contours, pour terminer par sa simulation, qui vise autant à rendre compte de données existantes que de prédire de nouvelles données. Une dernière question concernera la sélection de modèles, car au-delà de la qualité de l’ajustement d’un modèle aux données présentes, il faut également prendre en compte sa complexité, qui contrairement à l’intuition peut s’avérer dommageable à plusieurs égards (sur-ajustement, mauvaise généralisation aux données futures). La séquence de tutoriels proposée en fin de journée à partir de 14 heures recouvre des mini cours dédiés à un public large sur la thématique de la journée.

Share Button

Fonctionnement et programmation de l’axe 1 « Cognition et coopération »

L’axe 1 de la MSHS fonctionnera en 2014 selon un parcours séquentiel de financement 1) séminaire interne/brainstorming, 2) conférences invitées 3) petit soutien aux dépôts de demandes de financements (par exemple, une relecture d’anglais d’un projet ANR ou ERC à déposer, organisation d’un symposium en lien avec un projet collaboratif). Une orientation est donc donnée vers la soumission de projets, mais les deux premiers points permettent de catalyser plus librement la production de connaissances.

{Lire la suite….}Programmation et appel – axe 1 – 2014 version du 24 janvier 2014

Share Button

Table ronde : « L’attention : à la croisée des sciences sociales et des sciences cognitives » – 27 janvier 2014

Dans le cadre du projet SYCOVISO de l’axe 1 de la MSHS Sud-Est, une table ronde est organisée dans les locaux de la MSHS, de 14h à 19h.

 L’attention: à la croisée des sciences sociales et des sciences cognitives

lundi 27 janvier 2014, MSHS Sud-Est, Salle 129

 
14h00   ouverture : Bernard CONEIN (organisateur) et Tobias SCHEER (directeur MSHS Sud-Est)

14h15  Laurence KAUFMANN (Université de Lausanne) : L’attentionnalité collective : une manière parcimonieuse de «faire collectif» ?

14h55   discussion

15h15   François MAQUESTIAUX (Université de Paris-Sud) : Psychologie de l’attention

15h55   discussion

16h15   pause café

16h45   Fabrice CLEMENT (Université de Neuchâtel) : Eduquer l’attention: le rôle des émotions dans le processus de socialisation

17h25   discussion

17h45   Pierre GARROUSTE & Agnès FESTRE (Université Nice-Sophia Antipolis) : L’économie de l’attention : enjeux et perspectives de recherche

18h25   discussion

18h45   fin

Cette table ronde est ouverte à tous les chercheurs et doctorants intéressés par cette thématique.

Share Button

Workshop : « Economics and Psychology » – 21 décembre 2013

Dans le cadre du projet SYCOVISO de l’axe 1 de la MSHS Sud-Est, workshop organisé à la MSHS, amphi 031.

PROGRAMME

9:30       Welcome address Richard ARENA (GREDEG, Université Nice-Sophia Antipolis) and Tobias SCHEER  (Chair of the “Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est”)

10:00     Massimo EGIDI (LUISS Guido Carli):  Cognitive roots of systematic organizational biases

11:00 Coffee break

11:30     Isabelle BLANCHETTE (Université du Québec à Trois-Rivières) : Hot cognition: The effect of emotion on reasoning

12:30     Pierre GARROUSTE (GREDEG, Université Nice-Sophia Antipolis) : Economics of attention with references to psychology

13:30 lunch

15:00     Raphael GIRAUD (LED, Université Paris 8) : Ambiguity in Agency Theory

16:00     Jean-Sébastien LENFANT (CLERSE University Lille 1) : Economics and psychology in decision theory

17:00 Coffee break

17:30     Louis LEVY-GARBOUA (CES et PSE, Université de Paris 1) : Confidence, aspirations and the efficiency and equity of educational systems when students have an incomplete knowledge of their capacity: an experimental approach

Ce workshop est ouvert à tous les chercheurs et doctorants intéressés par cette thématique.

Share Button

Séminaire « Biolinguistics » – 18 mars 2013

Dans le cadre de l’axe de recherche 1 « cognition et coopération », un séminaire sur la biolinguistique est organisé, lundi 18 mars 2013, à 14h, dans les locaux de la MSHS Sud-Est.

Chercheur invité : Kleanthes K.GROHMANN (University of Cyprus & Cyprus Acquisition Team).

Téléchargez (format pdf) toutes les informations utiles sur ce séminaire et la biolinguistique : résumé de la conférence & « The Biolinguistics Manifesto » Résumé de l’ouvrage grohmann

Share Button
1 2 3