Séminaire interne : « Effet Caïn et coopération » – 13 juin 2014

affiche 13 juinAxe 1 – Séminaire interne  salle 128/129, de 12h30 à 13h30. Il inclut un mini buffet, et il est structuré comme suit : 10 minutes pour déjeuner et entamer les discussions, 30 minutes de présentation(s), 20 minutes de discussion. Ce séminaire est ouvert aux enseignants-chercheurs et doctorants intéressés par cette thématique.

« Effet Caïn et coopération »
Intervenant : Joël CANDAU

Résumé :

D’un point de vue ontogénétique, un fait me paraît peu contestable : la perception d’un visage, aptitude très précoce, est notre première expérience de l’altérité. D’un point de vue phylogénétique, un autre fait me paraît tout aussi robuste : tout au long de notre histoire évolutive, les interactions avec des visages connus ont longtemps été la règle dans des sociétés dites d’interconnaissance résultant soit de la sélection de parentèle, soit de la sélection de groupe (selon les théories classiques de la coopération). Au sein de ces groupes restreints, non seulement l’altérité intrinsèque du visage d’autrui devenait rapidement familière mais, par le biais du regard auquel Homo sapiens est particulièrement attentif, ce visage « familiarisé » a probablement joué un rôle déterminant dans le contrôle social et la régulation des comportements coopératifs. J’appelle ce dernier phénomène « effet Caïn », en référence au poème La conscience de Victor Hugo. L’effet Caïn désigne le fait que les comportements humains, et plus spécifiquement les comportements coopératifs, sont fortement influencés par le regard d’autrui. Au cours de l’exposé :
1/j’évoquerai plusieurs travaux illustrant cet effet ;
2/je poserai la question de sa variabilité culturelle et de ses transformations éventuelles dans des sociétés toujours plus ouvertes, caractérisées par des interactions fréquentes avec des visages inconnus ;
3/j’envisagerai la possibilité de répondre à cette question par des méthodes ethnographiques et/ou expérimentales.

Télécharger l’affiche

Share Button