Chunking et simulations multi-agents

Fernand GOBET (University of Liverpool)

Symposium «Extraction de régularités et de connaissances», Nice, 14 novembre 2014,  Axe 1 : «Cognition et coopération»

Résumé :


Le concept de « rationalité limitée », introduit par Herbert Simon en 1957, propose qu’il soit rarement possible de produire des solutions optimales car la cognition humaine est limitée. Dans ce papier, nous utilisons l’architecture CHREST (Chunk Hierarchy and REtrieval STructures) pour étudier les effets de la rationalité limitée et de la complexité sur la prise de décision. CHREST implémente l’idée de chunking et a été utilisé pour simuler un grand nombre de phénomènes empiriques dans des domaines allant de l’expertise à l’apprentissage de la langue maternelle, en passant par l’apprentissage implicite et la formation de concepts. Des agents basés sur CHREST évoluent dans le « monde des tuiles » (Tileworld) et gagnent des points en déplaçant des tuiles dans des trous. Cet environnement est idéal pour le but de l’étude, car il est dynamique, probabiliste et complexe. La complexité de l’environnement est manipulée en variant le nombre d’agents et la probabilité de création des tuiles et des trous, ainsi que leur durée de vie. La rationalité limitée est manipulée en variant le nombre de cases que les agents peuvent percevoir. Les résultats montrent que trop de complexité mène à des performances inférieures, et que limiter le rayon de vision avec un environnement complexe augmente la performance mais ralentit l’apprentissage. En général, les liens entre la complexité de l’environnement et la rationalité limitée sont complexes et non-linéaires.

Share Button