Dynamique d’extraction des régularités statistiques chez le primate humain et non-humain

Arnaud REY (Conférencier), Laure MINIER et Joël FAGOT (Aix Marseille Université)

Symposium «Extraction de régularités et de connaissances», Nice, 14 novembre 2014,  Axe 1 : «Cognition et coopération»

Résumé :

La théorie de la conscience auto-organisatrice proposée par Perruchet et Vinter (2002, 2008 )fournit un ensemble d’outils théoriques à la fois simples et puissants pour penser la façon dont se structure notre conscience du monde au cours du temps. En plaçant l’attention au coeur de notre activité mentale et en supposant que chaque traitement attentionnel induit une trace en mémoire, on peut rendre compte du fait que notre appareil mental extrait de cette manière les régularités de notre environnement. En utilisant un paradigme expérimental de pointage sériel, il est possible d’étudier la dynamique fine de ces mécanismes dans une perspective comparée entre primates non-humains (babouins papio papio) et humains. Si on retrouve des propriétés communes aux deux espèces quant à l’extraction implicite des régularités, la possibilité de coder explicitement la structure de ces régularités infléchit le patron comportemental observé chez les humains. Arriver à mieux décrire les interactions entre ces formes implicites et explicites de traitement devrait nous permettre de mieux comprendre les mécanismes fondamentaux de l’activité mentale humaine.

Share Button