Conférence « Repenser l’illuminisme. Franz Joseph Thun et l´ésotérisme au XVIIIe siècle » – 24 septembre 2015

Conférence organisée de 10h à 12h, en salle 129 à la MSHS.

Intervenant : Ivo CERMAN

Maître de conférences à l’Université de Bohême de Sud, République tchèque, Ivo Cerman s’intéresse à  l’histoire des noblesses en Europe centrale à l’âge des Lumières. Depuis quelques années il travaille en particulier sur l’histoire de droit naturel et de droits de l’homme. Ses ouvrages principaux sont Habsburgischer Adel und Aufklärung (2010) et le volume collectif The Enlightenment in Bohemia. Religion, Morality and Multiculturalism (2011) qu´il a dirigé en collaboration avec Rita Krueger et Susan Reynolds, ainsi que Aufklärung oder Illuminismus? Die Enzyklopädie des Grafen Franz Josef Thun (2015). Il a publié aussi plusieurs articles sur la francophonie de la noblesse.

Résumé :


 Le XVIIIe siècle n’a pas été seulement le siècle de la raison, mais aussi celui de la déraison. Quand on parle des Lumières, on ne doit pas oublier l’illuminisme. Le XVIIIe siècle a éprouvé une crise de l’autorité des Eglises et de la confiance en leurs dogmes. Cependant, il serait faux de dire que cette crise apprit au genre humain à penser d’une une manière rationnelle. Il faut prendre en compte l’existence d’un courant de penseurs qui a utilisé cette liberté pour construire ses propres rêveries religieuses. Ces penseurs ne voulaient pas abandonner la religion, ils voulaient la protéger contre les Lumières radicales d’une manière plus efficace que ce que les Eglises établies proposaient. Bien qu’ils protégeaient la religion, ils attaquaient les Eglises eux- aussi, parce qu’ils accusaient les prêtres d’avoir obscurci la religion. Le comte Franz Joseph Thun était un représentant de ce courant ésotérique et le but de notre communication est de présenter l’encyclopédie ésotérique dont nous avons retrouvé le manuscrit il y a quelques années dans les archives de sa famille. De son vivant, le comte de Thun fut connu comme un illuminé et un guérisseur. Ses séances publiques de guérison déclenchèrent un scandale qui le contraignit de se retirer, mais il consacra les dernières années de sa vie à écrire un ouvrage qui aurait dû exprimer sa vision du monde (Weltanschauung). C’est à partir de cet ouvrage que nous nous proposons de repenser la signification de l’illuminisme pour la culture intellectuelle du XVIIIe siècle. Notre conférence s’appuie sur le livre Aufklärung oder Illuminismus? (2015) qui vient de paraître à Stuttgart.

 

Share Button