Axe 2 : TIC, usages et communautés

L’Axe 2 “TIC, Usages et Communautés” de la MSHS a été crée en Octobre 2012 par des chercheurs provenant de deux équipes de la MSHS : le GREDEG (UMR 7321) et le LAPCOS (EA 7278). Il compte également sur des collaborations de deux équipes situées sur le site de Sophia Antipolis : chez Inria/ I3S (équipe projet commune WIMMICS) et Télécom ParisTech (antenne Sophia Antipolis). Animé par Bernard Conein : Bernard.CONEIN(at)unice.fr (sociologue) et Lise Arena : Lise.ARENA(at)unice.fr (gestionnaire), cet axe regroupe des chercheurs en SHS (sociologues, gestionnaires, économistes, anthropologues, ergonomes et psychologues) et développe des collaborations avec des chercheurs en mathématiques et en informatique. En Mars 2013, l’axe 2 est devenu la base de l’un des axes de recherche structurants de l’Université Nice Sophia Antipolis.
Le programme de recherche de l’axe consiste à rendre explicites certaines caractéristiques dominantes des relations entre technologies numériques, artefacts physiques et formation des collectifs en suscitant des collaborations entre sciences sociales et sciences de l’ingénieur. L’objectif est de faire émerger des recherches communes SHS/STIC qui puissent, d’une part, enrichir notre compréhension des transformations induites par la numérisation de la société (transformation des collectifs, évolution de la morphologie des réseaux et nouveaux rapports entre production et consommation) ; et, d’autre part, contribuer à une analyse systématique du rôle des artefacts dans la coordination sociale.
Dans cette perspective, l’axe 2 est structuré autour de trois programmes qui portent sur des objets complémentaires et qui mobilisent des architectures interdisciplinaires différentes :

  1. Réseaux sociaux et réseaux numériques
  2. Artefacts et coordination
  3. Communautés numériques et consommation collaborative

Retrouvez tout le détail de ces programmes de recherche en cliquant sur les liens ci-dessus ou bien dans l’onglet « Programmes ».

La vie scientifique de l’axe se structure autour de projets de recherche financés, de séminaires internes, de séminaires invités (avec invités hors Nice) et de journées d’études.

Assemblée Générale de l’axe :

Réseaux sociaux et réseaux numériques (coord. Alain RAYBAUT)

Ce programme de recherche porte sur la dynamique évolutive des réseaux sociaux liée aux transformations des collectifs induites par la numérisation. Ces transformations récentes affectent à la fois l’évolution de la morphologie des réseaux sociaux et, en particulier, la formation des communautés ainsi que la méthodologie utilisée pour construire des graphes de réseaux. L’objectif du projet est de ne pas séparer l’étude des réseaux sociaux numériques de la construction de ces graphes évolutifs. Il rassemble des économistes, des sociologues et des mathématiciens qui s’attachent à mieux comprendre la façon dont Internet permet de reconstruire la dynamique propre à des réseaux d’interaction en rendant explicites des phénomènes qui ne pouvaient être observés et traités avant la disposition de données massives sur les interactions (Big Data).

En savoir +


Artefacts et coordination (coord. Evelyne ROUBY et Alain GIBOIN)

Ce programme porte sur le rôle des artefacts numériques, mais aussi informationnels non numériques et physiques, dans la coordination sociale et cognitive au sein de contextes à la fois organisationnels et communautaires. L’objectif est d’intégrer dans les études sur l’usage, les recherches portant sur les coordinations entre l’homme et son environnement numérique d’une part, et les recherches portant sur les coordinations sociales entre individus d’autre part. La spécificité de ce programme est de traiter ensemble les adaptations qui émergent des interactions avec un environnement numérique et celles qui proviennent des interactions avec un environnement social, domestique ou organisationnel.
Il s’agit d’analyser la manière dont les propriétés sociales et physiques d’un artefact sont mobilisées par un usager et la façon dont l’usager adapte son comportement aux ressources détectées dans l’artefact. Ce programme rassemble des gestionnaires, des sociologues, des économistes, des ergonomes, des psychologues sociaux qui ensemble s’attachent à mieux comprendre le rôle des artefacts et des usages dans la coordination sociale.

En savoir +


Communautés numériques et consommation collaborative (coord. Emmanuel KESSOUS)

Ce projet porte sur les transformations des rapports entre production et consommation induites par le numérique. Les plateformes numériques permettent en effet une panoplie de participation des usagers à des formes de coproduction de la consommation. L’une des hypothèses formulées par ce projet de recherche est que la transformation de la consommation liée au numérique renouvelle les modèles politiques d’alternatives au marché en valorisant les valeurs du partage, du lien social, de l’appropriation, de la transmission de savoir, de la durabilité et de la consommation à proximité des lieux de production. Cette consommation s’inscrit également dans un contexte économique particulier (crise durable, perte de pouvoir d’achats, faible perspective d’évolution salariale…) qui peut expliquer la motivation première des acteurs. Enfin, elle est la source du renouvellement de la consommation marchande et des innombrables innovations commerciales permettant de renforcer la communication vers les consommateurs et de s’assurer de leur attachement dans un contexte de concurrence accrue.Derrière le syntagme de « consommation collaborative » se dessinent des formats de consommation très différents et parfois peu compatibles entre eux. La finalité de ce projet est d’étudier ces différentes modalités, leurs tensions et leurs hybridations, de manière à rendre compte de l’évolution du rapport contemporain à la consommation et de ses liens avec les technologies numériques.

En savoir +

  2016

 

Séminaires invités

Journées d’étude

Séminaires internes

  2015

 

Séminaires internes

Journées d’étude

Séminaires invités

 

  2014

 

Journées d’étude


Séminaires invités


Séminaire interne


Colloque

[learn_more caption= »Manifestations : 2013″ state= »close »]

  2013

 

Journées d’étude


Séminaires invités


Séminaires internes

  • 16 décembre 2013 : Aurore DEFAYS ; Alain GIBION (Inria). Rapporteur : Catherine FÉLIX. « Étude des modalités de la communication dans la construction et dans le maintien d’un common grounds »
  • 25 octobre 2013 : Aura PARMENTIER (GREDEG). Rapporteur : Lise ARENA. « Toying with regulation : Strategizing tools as organizational bricolage »
  • 18 juin 2013 : Lise ARENA (GREDEG) ; Catherine FÉLIX (GREDEG). Rapporteur : Marc RELIEU (Télécom ParisTech). « Rôle des artefacts dans la coordination sociale : un regard pluridisciplinaire »
  • 25 mars 2013 : Arnaud HALLOY (LAPCOS). Rapporteur : Bernard CONEIN (GREDEG). « Objets, Corps, Dieux. Ethnographie cognitive d’une dynamique ontologique dans un culte Afro-Brésilien »

[/learn_more]

Share Button