Séminaire Wimmics “artefacts numériques et matérialités” – 4 décembre 2015

Comme annoncé lors de la journée de séminaires interdisciplinaires de l’UNS le 20 Novembre dernier et dans le cadre du programme “artefacts et coordination” de l’axe “TIC, Usages et Communautés” de la MSHS Sud-Est, le premier atelier du cycle de séminaires joints MSHS/GREDEG/INRIA-I3S-Wimmics sur le thème “artefacts numériques et matérialités” aura lieu le vendredi 4 décembre de 11h30 à 17h dans les locaux d’I3S (Salle du conseil). Cette première journée de réflexion permettra de situer le débat pluridisciplinaire par rapport à des textes significatifs sur la nature des artefacts numériques.
Tout au long de l’année, ce séminaire combinera des journées pluridisciplinaires de réflexion “interne” et des invitations de collègues extérieurs spécialistes des thématiques des artefacts numériques et des différentes formes de matérialités.
Comme premier intervenant extérieur, nous accueillerons Paul Smart (Faculty of Physical Sciences and Engineering, University of Southampton) le 7 janvier 2016 à la MSHS Sud-Est. Nous recevrons en février (date à confirmer) Michael Wheeler (Faculty of Philosophy, University of Stirling) dans les locaux d’I3S.
Share Button

Séminaire interne : « Assembling the collective experience of a serious game. Mediation as an interactional practice » – 20 juin 2014

Séminaire interne ‘artefacts et coordination’ de l’Axe 2 de la MSHS de 10h à 12h, salle 128/129, MSHS.

Intervenants : Alain BOVET (Université de Neuchâtel) et Marc RELIEU (Sociologie, Télécom ParisTech) .

Rapporteur : Ali DOUAI (économie, GREDEG).

Ce séminaire est ouvert aux enseignants-chercheurs et aux doctorants intéressés par cette thématique.

Résumé :


Public installation settings provide a great opportunity to study how various participants orient to one or several screens. In this paper, we explore how visitors use the central tactile menu of a serious game installation with the assistance of a mediator. To study this interactional organization, we conducted a video-based analysis of co-participants’ practices. We focus on the close analysis of two distinct configurations of talk and bodily activities, which connect participants to the artefact through various embodied practices.

Télécharger le texte à l’appui du séminaire (pdf)

Share Button