Journée d’étude « Perspectives interdisciplinaires sur l’histoire de l’idée d’incertitude » – 14 novembre 2016

Une journée d’étude proposée par l’axe 4 aura lieu le lundi 14 novembre 2016, en amphi 031, à la MSHS.

Intervenants : Gilles J.MARTIN (Professeur émérite UCA, CNRS, GREDEG); Christian DELACROIX (UPEM/IHTP); Jean-Marc LEVY-LEBLOND (Professeur émérite, UNS); Fabien GREGIS (SPHERE).


Résumé :

A rebours de la tradition cartésienne qui visait à écarter tout doute dans la production du savoir, le discours scientifique ne peut plus prétendre atteindre la certitude absolue dans tous les domaines et doit intégrer l’incertitude dans la production des savoirs scientifiques.
Cette incertitude peut se décliner de différentes manières (lors de l’établissement des données, dans leur traitement, dans les processus de validation des assertions théoriques, etc.) mais elle intervient, à un moment ou à un autre, dans le processus complet de production de connaissances.
La journée d’étude se donne pour objectif d’explorer l’histoire de l’idée d’incertitude au sein de l’activité scientifique. Il s’agira ainsi de montrer l’évolution historique de cette notion, prise en un sens large, au sein même d’une discipline ou d’un regroupement disciplinaire, en essayant de relier cette histoire à la situation épistémologique actuelle. Le champ d’étude sera à la fois les sciences humaines et sociales, et les sciences de la matière.

Share Button

Séminaire « Incertitude et probabilités, perspective historique et épistémologique » – 2 septembre 2016

2 septembre 2016 à 14h00, salle 128/129 : 1er étage du bâtiment recherche SJA3 MSHS.

Séminaire « Incertitude et probabilités, perspective historique et épistémologique », dans le cadre du projet « Histoire de l’idée d’incertitude » de l’axe 4.

Intervenant: Thierry MARTIN, directeur du Laboratoire Logiques de l’Agir (EA 2274), université de Franche-Comté (Besançon).


Résumé :
L’objet de ce séminaire est de présenter les questions épistémologiques soulevées par l’émergence d’un traitement mathématique de l’incertitude, pensé indépendamment de toute considération technique, mais dans une orientation à la fois historique et philosophique.


Présentation de l’intervenant :
Thierry MARTIN est Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur associé à l’IHPST. Il dirige le laboratoire Logiques de l’agir de l’Université de Franche-Comté (EA 2274). Il est également coresponsable du Séminaire sur l’histoire du calcul des probabilités et de la statistique, organisé à l’EHESS par le Centre d’Analyse et de Mathématiques Sociales et le Centre A. Koyré.

Ses recherches portent sur la philosophie des mathématiques sociales, et plus précisément l’histoire et la philosophie des probabilités. Elles se proposent notamment d’interroger la relation de la théorie mathématique au réel, particulièrement dans le champ socio-politique. Ses recherches récentes, concernant les conditions et difficultés d’application de la théorie, s’orientent vers l’analyse de la maîtrise rationalisée de l’action collective.

La nature de cet objet d’étude appelle une pratique de la recherche qui ne peut s’en tenir au déploiement d’une réflexion personnelle. L’orientation de son travail consiste, au contraire, à inscrire, le plus souvent, ses propres recherches dans une entreprise collective mobilisant la participation de chercheurs dont les préoccupations, les champs disciplinaires et les méthodes sont différents (mathématiciens, philosophes, économistes, géographes, historiens, démographes, sociologues).

 

Share Button

Séminaire « L’incertitude de la connaissance dans les processus explicatifs en géographie » – 8 février 2016

L’axe 4 vous propose une rencontre sous forme d’échanges avec Franck Varenne sur « l’incertitude de la connaissance dans les processus explicatifs en géographie », le lundi 8 février, à l’IMREDD (salle 04.24), de 9h30 à 12h30.

Téléchargez le programme

Share Button

Projet « Faire Science avec l’incertitude »

Initié en 2013, le projet « Faire science avec l’incertitude » est porté par la MSHS Sud Est en partenariat avec l’UMR 7264-CEPAM, l’UMR 7300-ESPACE et le GDR 3359-MODYS, et bénéficie du soutien de la ville de Nice (subvention dans le cadre du Comité Doyen Lépine). Le projet implique la plupart des laboratoires de la MSHS Sud-Est : UMR 205-URMIS, UMR 7264-CEPAM, UMR 7320-BCL, UMR 7321-GREDEG, EA 1193-CMMC, EA 4318-CRHI, EA 7278-LAPCOS.

Par son caractère interdisciplinaire, ce projet est à même de développer les transversalités entre les laboratoires constitutifs de la MSHS Sud-Est et avec les géographes de l’UMR ESPACE autour d’une thématique fédératrice qui s’inscrit dans l’axe n° 4 « Territoires, systèmes techniques et usages sociaux ».

Résumé : Si toutes les sciences sont confrontées, à des degrés divers, à l’indétermination, à l’imprécision, au flou, à l’inexactitude, à l’imprédictibilité (des données, des mesures, des résultats,…), la question de l’incertitude se pose en Sciences Humaines et Sociales avec une acuité particulière en raison de la complexité des systèmes étudiés. L’étude des sociétés sous leurs différents aspects et dans la très longue durée – de la Préhistoire à la période actuelle et jusque dans une démarche prospective – mobilise en effet des données plurielles et hétérogènes qui présentent des niveaux de complétude, de précision et de résolution spatiale et temporelle très divers. L’incertitude est toutefois souvent envisagée en SHS dans le seul cadre de la prise de décision, en association étroite avec la notion de risque. Le projet « Faire science avec l’incertitude » vise au contraire à appréhender l’incertitude sous ses différentes formes et aux différentes phases d’une démarche de recherche, depuis sa conception, l’acquisition et l’analyse des données, jusqu’à l’interprétation des résultats et leur restitution vers la communauté scientifique ou la société civile. À travers l’incertitude, c’est donc la question de la production de la connaissance en Sciences Humaines et Sociales qui est posée : Quels sont les processus de production de connaissance ? Quelle valeur accorder aux connaissances produites ?

Regroupant des archéologues, des historiens, des géographes, des économistes, des sociologues, des anthropologues, des linguistes, des psychologues et des philosophes, le projet est structuré autour d’un cycle de tables rondes (deux rencontres par an pendant deux ans : 2013 et 2014), formule particulièrement adaptée aux échanges et transferts interdisciplinaires.

Les responsables scientifiques du projet sont Frédérique BERTONCELLO (UMR 7264-CEPAM et GdR 3359-MoDyS) et Giovanni FUSCO (UMR 7300-ESPACE).

Le comité de pilotage est composé de : Jean-Charles BRIQUET-LAUGIER (USR 3566-MSHS), Sébastien POINAT (EA 4318-CRHI), Nicolas POIRIER (GdR 3359-MoDyS et UMR 5608-TRACES), Georges SCHADRON (EA 7278-LAPCOS).
L’assistance à la réalisation du projet est assurée par Jean-Charles BRIQUET-LAUGIER (renseignements : briquet@unice.fr).

Manifestations du projet :

Share Button

Table ronde « Démarches, méthodes et approches de la connaissance incertaine » – 28 novembre 2013

Deuxième table ronde du projet « Faire science avec l’Incertitude » consacrée aux « Démarches, méthodes et approches de la connaissance incertaine ».
Lieu : campus universitaire St Jean d’Angély 3, amphi 031.
Organisateurs : MSHS Sud-Est, CEPAM, GdR MoDyS et UMR ESPACE, avec le soutien de l’Université Nice Sophia Antipolis.

Entrée libre mais inscription obligatoire : mshs@unice.fr

Picto_pdfPRESENTATION et PROGRAMME


08:30 Accueil des participants


09:00 Giovanni FUSCO (UMR ESPACE, Nice). Introduction

Picto_Doc209:10 Henri PRADE (UMR IRIT, Toulouse). «Modèles qualificatifs de l’incertitude en sciences du traitement de l’information »


10:00 1ère séance ‐  Incertitudes et Probabilités


Picto_Doc2Sébastien POINAT (CRHI, ESPE de l’Académie de Nice, Université Nice Sophia Antipolis). « Quel(s) sens donner aux probabilités ? »



Picto_Doc2Giovanni FUSCO (UMR ESPACE, Nice). « Modéliser l’incertitude dans la connaissance des systèmes spatiaux. L’apport des Réseaux Bayésiens »


Discussion


12:00 Repas


13:30 2ème séance ‐ L’incertitude au‐delà des Probabilités.


Picto_Doc2Thomas HUET (CEPAM-CNRS, UMR 7264, Université Nice Sophia Antipolis). « L’apport des analyses multifactorielles dans les déterminations chronologiques incertaines : le cas des gravures du mont Bego »


Picto_Doc2Nicolas POIRIER (UMR TRACES, Toulouse), Johnny DOUVINET, Laure CASANOVA (UMR ESPACE, Avignon). « Représenter l’incertitude dans la restitution graphique des dynamiques spatio‐temporelles »


Discussion

15:30 Pause

15:45 Discussion générale et conclusion de la rencontre avec Henri PRADE (UMR IRIT, Toulouse)
Share Button

Faire Science avec l’Incertitude – 19 juin 2013

Première table ronde intitulée « L’incertitude : regards pluridisciplinaires« , campus universitaire St Jean d’Angély 2, salle 3B48. Inscription obligatoire.
Organisateurs : MSHS Sud-Est, CEPAM, GdR MoDyS et UMR ESPACE, avec le soutien de l’Université Nice Sophia Antipolis.

Télécharger le programmePROGRAMME détaillé


09:00 Accueil des participants


09:15 Frédérique BERTONCELLO (UMR 7264 – CEPAM « Cultures et Environnements : Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge »). Introduction


Picto_Doc209:30 Richard ARENA, Christian LONGHI (UMR 7321 – GREDEG  « Groupe de Recherche en Droit, Économie et Gestion »).
Le poids de l’incertitude en économie : aspects théoriques et empiriques.


10:10 Arnaud BARTOLOMEI (EA 1193 – CMMC «Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine »).
La notion d’incertitude dans les sciences historiques.


10:50 Pause


Picto_Doc211:10 Frédérique BERTONCELLO (UMR 7264-CEPAM « Cultures et Environnements : Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge »).
L’incertitude en archéologie.


Picto_Doc211:50 Giovanni FUSCO (UMR 7300 – ESPACE « Étude des Structures, des Processus d’Adaptation et des Changements de l’Espace ».
L’incertitude dans les sciences géographiques : spécificités, schémas d’appréhension.


12:30 Repas


Picto_Doc214:00 : Laurent DUMERCY, Elisabetta CARPITELLI (UMR 7320 – BCL «Bases, Corpus, Langage »).
Évaluation de l’incertitude : du qualitatif au quantitatif. Une réflexion des linguistes et des psychologues.


14:40 Baptiste MORIZOT (EA 4318 – CRHI « Centre de Recherches en Histoire des Idées » ; UMR 7304 – CEPERC « Épistémologie et Ergologie Comparatives »).
Épistémologie de l’incertitude : raisonnement expérimental, raisonnement herméneutique, méthode indiciaire.


15:10 Pause


Picto_Doc215:30 Pierre LIVET (UMR 7304 – CEPERC « Épistémologie et Ergologie Comparatives »).
Introduction à la discussion générale et conclusion de la rencontre


Share Button