Colloque « Mobilités, surveillance, assistance en Méditerranée occidentale (XVIe – XXIe siècles) » – 17-19 novembre 2016

Dans le cadre des activités de la MSHS Sud-Est (axe 3 « l’Europe et ses Autres ») et de l’axe interdisciplinaire Altérités et mondialisation de l’UNS, les laboratoires URMIS – CMMC – ERMES ont lancé un appel à communication pour ce colloque :

      Le contrôle du territoire et des hommes qui y circulent constitue la réalité très actuelle
des rivages de la Méditerranée occidentale. Depuis longtemps, ces espaces cosmopolites et très attractifs (commerce, tourisme, industrie…) sont caractérisés par le contact constant entre altérités qui favorisent aussi bien les attractions et les circulations de populations que les redéfinitions et les crispations identitaires. L’heure de la globalisation n’empêche pas certains espaces d’afficher aujourd’hui avec force, parfois avec violence, leur particularité, où la religion et les pouvoirs politiques constituent un puissant instrument de définition et d’encadrement des sociétés, un marqueur incontournable des identités. Parmi ces espaces où resurgissent les antagonismes sans empêcher les échanges et les mobilités humaines, les rivages de la Méditerranée occidentale offrent un cadre pertinent d’étude des sociétés littorales dans le temps long, des mobilités et des différentes formes d’acceptation, d’assistance, d’encadrement ou de refus de ces mobilités, considérées par les autorités et les individus comme une source à la fois de richesses et de dangers (identitaires, économiques, sociaux…).

Ce colloque se déroulera à Nice, du 17 au 19 novembre 2016, à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est, amphi 031 (rez-de-chaussée du bâtiment recherche).

COLLOQUE MOBILITES – Voir le programme

Share Button

« L’intégration régionale euro-méditerranéenne : histoire d’un échec » – 11 mai 2015

Conférence organisée dans le cadre du séminaire « Questions d’Europe » de l’axe 3, de 17h à 19h, amphi 031 de la MSHS.

Intervenant :
Albert MAROUANI, Professeur émérite des Universités en sciences économiques, Président honoraire de l’Université Nice-Sophia Antipolis.

Résumé :


Dans un premier temps, nous analyserons les différentes étapes de la coopération euro-méditerranéenne en fonction du contexte économique et géo-politique (mondial, européen et sud et est-méditerranéen) pour mettre en évidence les continuités et les ruptures au regard des objectifs poursuivis et de la complexité des programmes Med de l’UE. Dans un second temps nous montrerons que les relations euro-méditerranéennes sur le plan des échanges commerciaux, des flux de capitaux et des flux humains se sont distendues et que l’on n’a pas assisté à un processus de rattrapage et de convergence Nord-Sud. Enfin nous essaierons de définir quelques pistes de réflexion pour une coopération mutuellement avantageuse et une intégration régionale euro-méditerranéenne inclusive.

Share Button

Séminaire interne « Les déterminants du tourisme durable dans le bassin méditerranéen » – 30 octobre 2014

L’axe 4 : « Territoires, systèmes techniques et usages sociaux » de la MSHS Sud-Est, organise, dans le cadre du projet « Tourisme durable », le séminaire  :

 « Les déterminants du tourisme durable dans le bassin méditerranéen »
jeudi 30 octobre 2014 à 14h30, salle 128-129 (MSHS Sud-Est, Pôle Universitaire Saint-Jean d’Angély 3).

Il sera animé par :

Mantiaba COULIBALY-BALLET, Maître de Conférences, Université de Nice Sophia Antipolis, IAE, Laboratoire GRM
Corinne VAN DER YEUGHT, Maître de Conférences, Université deToulon, IAE Laboratoire GRM
Catherine PAPETTI, Maître de Conférences, Université de Nice Sophia Antipolis, IAE, Laboratoire GRM

Les principales pistes de réflexion abordées seront les suivantes :
– Le comportement des touristes (critères de mobilités, attentes, modes d’actions) ;
– Les modes de gouvernance qui permettent d’orienter et d’accompagner les professionnels vers des pratiques responsables ;
– Les TIC perçus comme sont un formidable levier pour atteindre les objectifs de durabilité d’un tourisme riche et varié dans notre région (comment les TIC participent-elles au développement d’un tourisme durable ?)
Document(s) associé(s) :


Picto_pdfPrésentation.pdf

Share Button

Colloque international « Les consuls, figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIIe-XIXe siècles) » – 10-12 avril 2014

Le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine organise du jeudi 10 au samedi 12 avril 2014 le colloque international « Les consuls, figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIIe-XIXe siècles) ». Ce colloque a reçu le soutien de l’axe 3 de la MSHS du Sud Est « L’Europe et ses autres ».

Résumé :


Les travaux récents sur les agents consulaires européens ont porté sur la mise en place des réseaux consulaires européens à l’époque moderne et au XIXe siècle, sur la diversité des missions qui étaient confiées aux consuls et sur la variété de leurs statuts. Ils y sont définis comme des agents de l’État au sein des réseaux consulaires français et espagnols, et, du moins avant le XXe siècle, comme des commerçants privés pour les autres nations. Des enquêtes prosopographiques de grande ampleur ont par ailleurs été menées sur le déroulement des carrières consulaires qui sont tantôt marquées par la mobilité, tantôt, au contraire, par la constitution de « dynasties » locales. Les thèmes de l’insertion des consuls dans leur contexte social, culturel et institutionnel local, tout autant que celui de leur rôle dans la circulation de l’information ont également été abordés, comme en ont témoigné les colloques récemment organisés sur ces sujets à Nice (24-26 novembre 2011) et à Séville (27-28 septembre 2012). En revanche, les études consacrées aux fonctions assumées par les consuls dans l’intermédiation marchande proprement dite sont demeurées rares. Pourtant, qu’ils soient pourvoyeurs d’information vis-à-vis des ressortissants placés sous leur juridiction ou arbitres dans des différends commerciaux, lobbyistes face aux autorités locales ou entremetteurs au sein de leur communauté, les modalités d’intervention des agents consulaires dans la réduction de l’incertitude marchande et dans l’optimisation des transactions commerciales sont multiples. Poser la question du consul en tant que figure de l’intermédiation marchande, c’est donc s’interroger sur l’efficacité des services commerciaux assumés par les consuls et, à plus grande échelle, sur le rôle qu’ils ont joué dans le décloisonnement des espaces marchands européens.

Informations et programme sur le site du CMMC

Share Button

Colloque international « existe-t-il une tradition de pensée méditerranéenne en philosophie économique et sociale? » – 15-16 novembre 2013

Un colloque international organisé dans le cadre de la MSHS Sud-Est réunissant économistes, historiens et philosophes des deux rives de la Méditerranée et portant sur le thème « Existe-t-il  une tradition de pensée méditerranéenne en philosophie économique et sociale ? ».
Les œuvres et contributions des auteurs visés relèvent de l’économie politique et de la philosophie sociale essentiellement et c’est pourquoi la visée du colloque est d’abord pluridisciplinaire, ce qui explique que le CMMC (équipe d’accueil d’histoire et de civilisation méditerranéennes), le CRHI (équipe d’accueil de philosophie et d’histoire des idées), et le GREDEG (UMR CNRS d’économie, comportant une forte tradition d’histoire de la pensée et de philosophie économiques) soient étroitement associées au porteur principal du projet, la MSHS Sud-Est. Ce colloque s’inscrit dans le cadre des activités de  l’axe 3 de la MSHS Sud-Est intitulé « L’Europe et ses Autres ».
L’idée de base est d’étudier dans l’histoire des idées économiques, sociales et philosophiques s’il existe un certain nombre de spécificités culturelles et intellectuelles de l’espace méditerranéen qui caractérisent les grands penseurs intéressés par la philosophie économique et sociale à différentes époques.

Responsable scientifique : Professeur Richard ARENA (Directeur de la MSHS Sud-Est et membre du GREDEG), arena.unice@gmail.com
Organisation et contact : Jean-Charles Briquet-Laugier (briquet@unice.fr)

Share Button

Conférence « L’Europe et ses autres : juifs, grecs et arméniens dans le commerce méditerranéen » – 11 février 2013

Conférence du 11 février 2013 à 14h00

Intervenant : Ina Baghdiantz McCabe
Salle 031 rez-de-chaussée bâtiment recherche – Pôle Universitaire St Jean d’Angély 3 – face tramway « St Jean d’Angély Université », Nice

Ina Baghdiantz McCabe est Professeur d’histoire à l’Université de Tufts à Boston et auteur de nombreux ouvrages consacrés aux échanges culturels et économiques en Eurasie.

Résumé :


Dans le cadre de l’axe de recherche de la MSHS de Nice intitulé « L’Europe et ses autres », la conférence du 11 février est consacrée au rôle joué par les diasporas marchandes en Europe au dix-septième et dix-huitième siècle. Les diasporas marchandes juives et arméniennes ont eu une importance économique majeure pour plusieurs ports méditerranéens, dont Marseille, Livourne et Venise. Mais elles ont des implications culturelles également au niveau de la culture matérielle: la diffusion de plusieurs produits en Europe comme la garance, le café et le chocolat sont des exemples significatifs des échanges culturels et de leur pouvoir de transformation dans cette période cosmopolite.

Share Button